Le Rafale sera au menu de la visite de M. Le Drian en Malaisie

malaisie-20150319

La semaine passée, il a beaucoup été question de la visite que doit faire Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, à Kuala Lumpur, où, selon la rumeur, on serait trés intéressé par l’achat d’un des deux Bâtiments de projection et de commandement (BPC) Mistral dont la livraison à la Russie a été annulée.

Seulement, la presse malaisienne n’évoque pas une telle acquisition (ce qui ne veut pas dire qu’il n’y ait pas de discussions à son sujet). Car, a priori, elle ne figure pas dans la liste des équipements promis aux forces armées dans le cadre du 11e Plan, lequel fixe les objectifs du pays dans une multitude de domaines (économie, sécurité, environnement, etc…).

Ainsi, le 27 août dernier, le ministre malaisien de la Défense, Datuk Seri Hishammuddin Hussein, a parlé de la modernisation des hélicoptères Sikorsky S61A-4 et du programme des corvettes destinées à la marine alors qu’il était interrogé sur les difficultés économiques que traverse actuellement l’économie malaisienne et donc sur les crédits sur lesquels il pourra compter pour mener bien ces projets.

Parmi ces derniers, un est sur le haut de la pile : celui visant à remplacer les MiG-29 des forces aériennes malaisiennes. Un processus de sélection a été lancé et 5 appareils sont en lice, dont le Rafale de Dassault Aviation, le Su-35 russe, le JAS-39 Gripen de Saab, le F/A-18 Super Hornet de Boeing et l’Eurofighter Typhoon.

Évoquant la visite prochaine de son homologue français, le ministre malaisien a indiqué qu’il était « prévu, entre autres, de discuter de l’acquisition de l’avion de combat multi-rôles Rafale de la société française Dassault ».

« Si elle est dans nos moyens, je voudrais considérer cette acquisition », a-t-il dit. Mais elle ne pourra se faire que « si le paquet financier offert satisfait aux exigences fixées par le ministère des Finances », a prévenu le ministre malaisien. « Nous en avons besoin. Mais en même temps, nous devons être réalistes et savoir si oui ou non nous pouvons nous permettre » une telle acquisition, a-t-il insisté.

Avant d’évoquer le sujet « Rafale », M. Hishammuddin s’était dit confiant sur la capacité à surmonter les mauvaises conditions économiques pour atteindre les objectifs fixés par le 11e Plan en matière de défense. « Je suis convaincu qu’avec une planification minitieuse faite par le ministère et les forces armées, nous serons en mesure de surmonter ces défis », a-t-il avancé.

Photo : MiG-29 malaisiens

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Eagle 4

  2. de philbeau

  3. de Clavier

  4. de Thaurac

    • de Alpha

      • de Caton

      • de Thaurac

      • de Alain dSR

    • de Lagaffe

    • de VLT2L

  5. de Caton

      • de Caton

        • de Lagaffe

    • de Alpha

      • de Caton

        • de Guilley

          • de scrominus

    • de sonata

    • de Thaurac

    • de Temrah

  6. de YM

    • de Caton

      • de Thaurac

        • de Caton

  7. de Elmin

    • de Caton

    • de Thaurac

  8. de Eagle 4

    • de Eagle 4

    • de Alpha

      • de Anonymus

        • de Alpha

        • de Eagle 4

          • de Anonymus

          • de Alpha

          • de Anonymus

          • de Alpha

    • de Banzinou

    • de Alpha

    • de Elmin

  9. de Anonymus

    • de Intox

    • de Clavier

      • de Alpha

    • de Fralipolipi

      • de Anonymus

        • de WaterBoy

    • de Alain dSR

    • de Temrah

      • de Anonymus

        • de WaterBoy

    • de Eric38

    • de Caton

    • de Elmin

      • de Anonymus

        • de WaterBoy

    • de WaterBoy

  10. de parabellum

    • de Elmin

  11. de Elmin

  12. de Abuse of mainstream media can harm your mind!

  13. de Lagaffe

    • de Anonymus

    • de Eagle 4