Le Pentagone a choisi le L-ATV d’Oshkosh pour remplacer le Humvee

jltv-20150826

Le remplacement des véhicules tactiques Humvee (High mobility multipurpose wheeled vehicle) de l’US Army et de l’US Marine Corps est sur les rails depuis 2006, avec le lancement du programme JLTV (Joint Light Tactical Vehicle).

Tout d’abord, le Pentagone a financé des études amont puis a ensuite sélectionné, en 2012, trois prototypes présentés par Lockheed-Martin, AM General (le constructeur du Humvee) et Oshkosh, connu pour ses véhicules MRAP, des blindés hautement protégés contre les engins explosifs improvisés et les mines.

Trois ans plus tard, et à l’issue de ce processus de sélection, le Pentagone a finalement choisi le L-ATV ( Light Combat Tactical All-Terrain Vehicle) d’Oshkosh, avec à la clé un contrat initial de 6,7 milliards de dollars pour 17.000 véhicules. La production commencera au premier trimestre 2016.

Une seconde tranche sera commandée en 2018. Au total, et d’ici 2040, l’US Army prévoit d’acquérir un plus de 49.000 JLTV tandis que les besoins de l’US Marines Corps est de 5.500 véhicules. Ce marché est estimé, selon la presse américaine, à environ 30 milliards de dollars.

Les raisons qui ont poussé le Pentagone à choisir le L-ATV d’Oshkosh n’ont pas été précisées. Mais l’on sait que les responsables de l’US Army voulaient un véhicule relativement peu coûteux (270.000 dollars l’unité), aérotransportable et doté d’une grande mobilité tout en assurant un haut niveau de protection.

D’une masse à vide de 6.400 kg, le L-ATV est équipé du système, dit intelligent, de suspension indépendante TAK-4i et d’un moteur GM Duramax V8 qui lui permet de rouler à 70 km/h sur route. Héliportable par un CH-47 Chinook ou un CH-53, il est possible de lui ajouter une tourelle téléopérée pouvant être armée par une mitrailleuse de 7,62 ou de 12,7 mm.

Cependant, il n’est pas exclu qu’il y ait un recours des concurrents déçus d’Oshkosh. « Nous sommes déçus de la décision du gouvernement et continuons de croire que notre véhicule BRV-O reste le bon choix pour le programme JLTV », a déclaré un porte-parole d’AM General.

« Notre BRV-O offre des fonctions de survie de classe mondiale aux soldats et Marines, tout en offrant une charge utile et des performances inégalées », a-t-il plaidé. « En ce moment, nous examinons la décision du gouvernement ainsi que toutes les options disponibles », a ajouté le porte-parole.

10 commentaires sur “Le Pentagone a choisi le L-ATV d’Oshkosh pour remplacer le Humvee”

  1. On comprend le pentagone! S’ils sont aussi forts en jeep qu’en avion, Lockheed….. y’a interet a choisir la concurrence!

  2. « et d’un moteur GM Duramax V8 qui lui permet de rouler à 70 km/h sur route »
    Plutôt 70 mph non? Ce qui fait environ 110 km/h.

    Est-ce vraiment besoin que le véhicule soit blindé à tout temps? En temps de paix je ne voix pas trop l’intérêt.

    1. Vous préconiserez des kits de blindage amovibles ? Bonjour la galère. Je sais que par-contre lors de la guerre d’Irak en 2003 la protection des humvee avait été jugée insuffisante, peut-être est-ce pour ça que les ricains ont opté pour un véhicule très protégé.

    2. En fait, c’est bien 70 milles par heure. Vivement que l’ensemble des programmes US passent au système métrique…

  3. Il est très lourd à vide, plutot lent sur route; quid de ses qualités de manoeuvre en terrain accidenté. j’ai l’impression que les projets US commençant par « J » comme le F35 sont plus des pompes à fric qu’une aubaine pour les militaires qui les utiliseront.

  4. Il fait un peu style « mad max » heureusement que c’est pas l’aerodynamisme qui est recherché, et avec sa tourelle, il fait véhicule des guerres 14-18

  5. Le choix US n’est pas mauvais car ce véhicule a été créé pour l’Afghanistan et tient-compte des retex d’époque …Protection anti-mines,suspension indépendante ,moteur puissant etc..
    Il est plus lourd que l’AML et plus encombrant ,on est loin de la jeep de la 2°GM qui du fait de son faible poids pouvait être sortie à la main d’une ornière et continuer la route! C’est plus un véhicule de combat rapproché qu’un véhicule de reconnaissance ! Voir sa tourelle équipée d’une 7,62 ou d’une 12,7…Toutefois il l’avoir utilisée pour en parler ,car la vision du tireur permet à celui-ci d’être bien protégé des snippers
    Je lui reprocherai son poids et son encombrement ,mais on ne peut pas tout avoir,avec de l’anti-mines …Son V8 -diesel devrait probablement atteindre les 400 CV et être conçu pour supporter un sur-blindage . La boite automatique est courante chez eux v voir l’ancien système cross-dry …du M47 !
    Coté protection les vitres sont blindées ,il faudrait l’approcher de près ,car ses ouvertures sont assez importantes …
    Coté des Transmissions ,ce doit-être du 24 volts probablement comme les autres Vh mili. ,les antennes sont curieusement réparties ,à moins qu’elles n’ aient d’autres fonctions …
    Pas d’à priori me concernant ce véhicule ; je dirai : »faut l’utiliser ,voir et toucher « !

Les commentaires sont fermés.