L’Otan vient de lancer le plus vaste exercice aéroporté depuis la fin de la Guerre froide

swift-response-20150819

Afin de tester sa capacité à répondre rapidement et efficacement à de possibles situations de crise en Europe, l’Otan a planifié plusieurs manoeuvres militaires depuis le début de cette année, dont l’exercice Noble Jump, en juin dernier.

Celui appelé « Swift Response 2015 » concernera plus particulièrement les troupes aéroportées et se tiendra simulténement en Allemagne, en Bulgarie, en Italie et en Roumanie.

Lancé le 17 août, cet exercice va mobiliser près de 5.000 militaires de 11 pays de l’Otan, dont la France, jusqu’au 13 septembre. Selon le commandement de l’US Army en Europe, il s’agit de « l’entraînement aéroporté allié le plus important sur le continent depuis la fin de la Guerre froide ».

La journée du 26 août sera le point d’orgue de ces manoeuvres, avec le largage d’un millier de parachutistes au-dessus de la zone de Hohenfels, en Allemagne. Dans le même temps, une autre démonstration de même nature aura lieu à Novo Selo, en Bulgarie.

Dans son communiqué, l’US Army assure que cet exercice a été « conçu pour (…) démontrer la capacité de l’Alliance à se déployer rapidement et à opérer en soutien au maintien d’une Europe forte et sûre ».

La semaine passée, en réponse à une étude de l’European Leadership Network, qui estimait que la hausse du nombre d’exercices militaires tant en Russie qu’au sein de l’Otan mettait en place un cycle d’action-réaction susceptible d’entraîner une « dangereuse dynamique », une porte parole de l’Alliance avait affirmé qu’il s’agissait d' »augmenter la sécurité et la stabilité en Europe en réponse » à l’attitude russe.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].