Chammal : 3 Mirage 2000N des Forces aériennes stratégiques déployés en Jordanie

2000n-20150804

Le général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’Air (CEMAA) l’avait annoncé en mai dernier lors d’une audition à l’Assemblée nationale : afin de soulager les Mirage 2000D de la 3e Escadre de chasse, il était question d’engager des Mirage 2000C (défense aérienne) et des Mirage 2000N des Forces aériennes stratégiques (FAS) sur un théâtre extérieur.

« Nous étudions l’utilisation de Mirage 2000C et 2000N [ndlr, N pour nucléaire] en OPEX afin d’alléger la charge des escadrons de Mirage 2000D. (…) Nous ferons ainsi voler des patrouilles composées de Mirage 2000D – qui disposent d’un pod permettant de guider les bombes – et de Mirage 2000C ou 2000N – qui ne peuvent pas emporter de pod, mais peuvent larguer des bombes », avait ainsi expliqué le CEMAA.

Ainsi, le mois dernier, dans le cadre de l’opération Barkhane, deux Mirage 2000C de l’Escadron de chasse 2/5 « Île de France » sont  arrivés à Niamey (Niger) pour opérer aux côtés de 2 Mirage 2000D.

Et, le 31 juillet, 3 Mirage 2000N de l’Escadron de chasse 2/4 La Fayette, basé à Istres, ont relevé 3 Mirage 2000D jusqu’alors déployés sur la base aérienne projetable (BAP) installée en Jordanie pour les besoins de l’opération Chammal, nom de la participation française à la coalition emmenée par les États-Unis contre l’État islamique (EI ou Daesh).

Dès le lendemain, une première patrouille mixte Mirage 2000D/Mirage 2000N a décollé pour une mission d’appui aux forces irakiennes.

Pour ce déploiement, ces 3 Mirage 2000N sont équipés de contre-mesures électroniques (leurres infrarouges et électromagnétiques, brouillage), selon une « configuration avionique (fréquence radio, codes, armement) propre au théâtre d’opération », a précisé l’État-major des armées.

Les appareils des FAS, outre les avions ravaitailleurs C-135FR, sont régulièrement sollicités pour des missions conventionnelles, comme l’ont été les Rafale B F3 de l’Escadron de chasse 1/91 Gascogne, qui ont pris part aux opérations Chammal et Barkhane.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Ryner

  2. de GrosNez

    • de Frédéric

  3. de Ryner

  4. de FR

    • de Ryner

      • de Ryner

        • de mich

        • de VLT2L

    • de Maotchao

    • de L'autreTom

  5. de MP3

  6. de Rojiya

  7. de Specht

  8. de Anthony