Israël pourrait intervenir contre l’EI dans le Sinaï

sinai-20150130Déjà que l’instauration de son califat a mis à mal les accords Sykes-Picot, l’État islamique (EI ou Daesh) pourrait-il remettre en cause la position adoptée en 1979 par Israël à l’égard du Sinaï?

Pour rappel, dans le cadre des accords de Camp David et du traité de paix qui en a découlé, et afin d’établir des relations diplomatiques avec Le Caire, l’État hébreu avait restitué à l’Égypte le Sinaï, qu’il occupait depuis 1967, en échange de sa démilitarisation.

Mais, depuis 2011 et l’essor des groupes jihadistes dans la zone, en particulier d’Ansar Beït al-Maqdess, devenu « Province du Sinaï » lors de son allégeance à l’

État islamique (EI), la péninsule a vu le retour de l’armée égyptienne, en accord avec les autorités israéliennes.

Dans le même temps, ces dernières ont étoffé leur dispositif militaire à la frontière pour y multuplier les patrouilles et empêcher d’éventuelles infiltrations de jihadistes, la ville balnéaire d’Eilat pouvant constituer un objectif de choix pour une action terrroriste.

Mais, si l’on en croit le général Royi Elcabets, qui vient de terminer son temps de commandement à la tête de la division Edom, chargée de surveiller la frontière entre Israël et l’Égypte, une intervention de Tsahal dans le Sinaï n’est pas du tout exclue.

La « menace terroriste en provenance du Sinaï » s’est accrue ces dernières années, a constaté le général Elcabets, lors d’une allocution prononcée le 29 juillet. « C’est notre devoir de prévenir (ces attaques) et d’y répondre si elles venaient à se produire », a-t-il ajouté, sans donner davantage de précisions.

À quel type de réponse le général Elcabets a-t-il fait allusion? S’agit-il d’interventions préventives ou bien est-il question de répondre militairement en cas d’agression commise contre le territoire israélien? Dans un cas comme dans l’autre, cela suppose une action dans le Sinaï, donc en territoire égyptien…

Cela étant, il y a déjà eu des incidents à la frontière récemment. En août 2012, un commando terroriste avait été neutralisé par Tsahal alors qu’il tentait de s’infiltrer en Israël via le Sinaï. Un an plus tard, une roquette tirée en direction d’Eilat fut détruite en vol par une batterie Iron Dome.

Cependant, une source officielle israélienne a confié à l’AFP que l’État hébreu « se coordonne avec les pays de la région pour lutter contre les groupes terroristes ». Aussi, si une opération de Tsahal contre les jihadistes du Sinaï doit avoir lieu, les autorités égyptiennes seraient très probablement prévenues.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Alpha

  2. de tintouin

    • de Pathfinder

      • de Robert

  3. de Renemachin

  4. de Eagle 4 Ex platoon94

    • de Derkio

      • de Eagle 4

        • de Alpha

          • de Eagle 4

          • de Alpha

  5. de Pythagore

    • de Thaurac

      • de VLT2L

  6. de Robert

  7. de VLT2L