Des pilotes militaires irakiens formés en République tchèque

l159-20140409

Visiblement, en République tchèque, l’information a du mal à passer au ministère tchèque de la Défense. Ainsi, dans un premier temps, le chef d’état-major adjoint des forces armées du pays, le général Frantisek Maleninsky, a affirmé, le 30 juillet, qu’une trentaine d’aviateurs pilotes irakiens étaient en train de suivre une formation au pilotage de l’avion Aero Vodochody L-159 Alca.

« Trente-et-un pilotes irakiens sont arrivés en République tchèque il y a deux semaines. (…) Le stage de formation va durer jusqu’au moment où les pilotes maîtriseront à la perfection le pilotage de cet avion », a ainsi expliqué le général Maleninsky.

Sauf que, selon le porte-parole du ministère tchèque de la Défense, Petr Medek, ces aviateurs irakiens ne sont pas venus pour être formés sur L-159 mais pour apprendre à piloter des hélicoptères d’origine russe Mi-17 via la société publique LOM Praha

« Il s’agit de futurs pilotes d’hélicoptère. Leur stage de formation va durer plusieurs mois », a en effet précisé M. Medek.

Cela étant, il est bel et prévu que des pilotes irakiens soient prochainement formés pour utiliser le L-159, un appareil commandé auprès de Prague par Bagdad à raison de 15 exemplaires.

Le feu vert définitif à cette vente a été donné par le gouvernement tchèque en mars dernier, pour un montant de 780 millions de couronnes (28,8 millions d’euros). Les avions en question deront prélevés dans les surplus de l’amée tchèque, qui, à la suite de coupes budgétaires, a pu n’en conserver qu’une grosse vingtaine en service.

« La formation des pilotes de L-159 fait partie du contrat de livraison de ces appareils qui a pris effet le 29 juin », a affirmé, de son côté, Ladislav Simek, le Pdg d’Aero Vodochody, sans préciser la date à laquelle commencera l’instruction des aviateurs irakiens.

Avec près de 80% de composants d’origine étrangère, en particulier américaine, le L-159A (version monoplace) est un avion capable d’effectuer des missions de surveillance aérienne, d’attaque au sol et de reconnaissance. Pour cela, avec son radar doppler multimode Grifo-L2, il emporte des missiles air-air et air-sol (AGM-65 Maverick et AGM-88 HARM) ainsi que des bombes guidées laser.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].