Le record d’endurance d’un drone MALE expérimental américain validé

orion-20150723

La Fédération aéronautique internationale (FAI) a officiellement validé, la semaine dernière, un record d’endurance obtenu par le prototype de drone MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) Orion, développé par le constructeur américain Aurora Flight Sciences.

En effet, en décembre 2014, en Californie, cet appareil est resté dans les airs pendant exactement 80 heures, 2 minutes et 52 secondes, d’après les données validées par la FAI. Le précédent record pour un drone de ce type était jusqu’alors détenu par le RQ-4 Global Hawk de Northrop-Grumman. Ce dernier, de type HALE (Haute altitude longue endurance) avait volé pendant 30 heures.

Pour établir ce record, quatre équipages se sont relayés devant le système de contrôle de l’Orion. Ce drone MALE a été conçu pour répondre aux exigences du programme Medium Altitude Global ISR and Communication (MAGIC) Joint Capability Technology Demonstration (JCTD) de l’US Air Force.

Dans un communiqué, le Pdg d’Aurora Flight Sciences, le Dr John Langford, a souligné que l’Orion a « dépassé de loin les capacités des technologies existantes » ainsi que les « exigences » de l’US Air Force. « La reconnaissance la plus importante » pour ce drone viendra quand il sera « mis au service » des forces américaines pour « faire exactement ce qu’elles en attendent : assurer une surveillance constante de l’ennemi », a-t-il ajouté.

Pouvant emporter une charge utile de plus d’une tonne, l’Orion pourra effectuer des missions ISR (renseignement, surveillance et reconnaissance) tout en servant de relai pour les télécommunications. Selon son constructeur, il aura la capacité d’être armé. À l’heure où il est question de développer un drone MALE européen de nouvelle génération, les performances et les capacités futures de l’appareil d’Aurora Flight Science doivent être suivie de près par Airbus, Dassault Aviation et Finmeccanica, qui sont les trois industriels impliqués dans ce programme.

Le record absolu de durée de vol pour un drone est toujours détenu par le Qinetiq Zephyr, qui, doté de panneaux solaires et d’une batterie Li-S (Lithium et soufre) est resté en l’air pendant 336 heures et 22 minutes, à une altitude de 21.562 mètres. Cet appareil est toujours en phase de développement, désormais chez Airbus.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].