Archives quotidiennes : lundi, 20 juillet, 2015

Coup d’envoi de l’exercice « Rapid Trident » en Ukraine

Alors que la situation est toujours aussi tendue dans le sud-est de ukrainien (Donbass), où les séparatistes pro-russes s’opposent aux forces gouvernementales, l’exercice militaire international « Rapid Trident », qui mobilisera, jusqu’au 31 juillet, 1.800 hommes venus de 18 pays , a été lancé à Iavoriv, près de la frontière polonaise. Le contingent étranger le plus étoffé

Lockheed-Martin met la main sur les hélicoptères Sikorsky pour 9 milliards de dollars

À la fin des années 1960, la maison Lockheed essaya de développer un hélicoptère d’attaque – l’AH-56 Cheyenne [photo] – se voulant révolutionnaire. Sans doute l’était-il trop… Car le programme fut finalement abandonné par le Pentagone en 1972, des problèmes d’électronique et de stabilité de l’appareil n’ayant pas pu être réglés. Plus de 40 ans

L’Égypte prend possession de ses trois premiers Rafale

Un peu moins d’un mois après la livraison de la frégate multimission « Tahya Misr » (ex-Normandie) à la marine égyptienne, Dassault Aviation vient de remettre les trois premiers Rafale, sur les 24 commandés le 16 février dernier, à l’Égypte, à l’issue d’une cérémonie organisée ce jour à son Centre d’essais en vol d’Istres. Les trois appareils

Le Pentagone conservera l’option militaire contre le programme nucléaire iranien

Le président américain, Barack Obama, l’a encore assuré le 19 juillet : l’accord conclu à Vienne la semaine dernière met « la bombe encore plus hors de portée de l’Iran. Et il lui impose une interdiction pour toujours de posséder l’arme nucléaire ». Pour rappel, cet accord comporte des mesures visant effectivement à empêcher Téhéran de se

Un « bastion » de l’État islamique découvert en Bosnie-Herzégovine

Lors de la guerre de Bosnie-Herzégovine, dans les années 1990, l’unité El-Moudjahid, intégrée à la 7e brigade du 3e corps de l’armée bosniaque, a accueilli dans ses rangs entre 4.000 et 5.000 combattants musulmans venus de l’étranger, dont de nombreux extrémistes. Après les accords de Dayton signé en 1995, certains d’entre-eux partirent pour continuer le