Barkhane : Deux Mirage 2000C ont été engagés dans la bande sahélo-saharienne

2000c-barkhane-20150717

Le chef d’état-major de l’armée de l’Air, le général Denis Mercier, l’avait annoncé en mai dernier, lors d’une audition à l’Assemblée nationale :  l’utilisation des Mirage 2000C, dont la mission est la défense aériennne, pour des frappes au sol était en cours d’étude » afin de soulager les escadrons de Mirage 2000D, très sollicités au cours de ces derniers mois.

« Nous ferons ainsi voler des patrouilles composées de Mirage 2000D – qui disposent d’un pod permettant de guider les bombes – et de Mirage 2000C (…) – qui ne peuvent pas emporter de pod, mais peuvent larguer des bombes », avait alors expliqué le général Mercier.

Moins de trois mois plus tard, ce qui était à l’étude est devenu réalité. Deux Mirage 2000C de l’Escadron de Chasse 2/5 Île-de-France sont arrivés, le 3 juillet, à Niamey, où ils ont relevé un Mirage 2000D.

Désormais, le détachement « Chasse » (DETCHASSE) de Niamey compte désormais 2 Mirage 2000D et  2 Mirage 2000C, lesquels peuvent emporter des bombes GBU-12 et MK-82 et utiliser leur canon.

« Complémentaires des 2000D de la 3e escadre, les 2000C viennent aussi apporter une capacité canon supplémentaire sur le théâtre d’opérations extérieures », a en effet souligné l’armée de l’Air.

En avril dernier, les pilotes du 2/5 Île-de-France effectuèrent un un « entraînement intensif » portant sur le tir air-sol (canon et bombes) lors d’un déploiement sur la base aérienne 120 de Cazaux.

Cela étant, à peine arrivés au Niger, les Mirage 2000C ont été sollicités pour une première mission au-dessus de la bande sahélo-saharienne. « Je suis extrêmement satisfait de constater la réactivité et l’efficacité des aviateurs qui se sont parfaitement acclimatés à cette mixité », a commenté le chef du DETCHASSE de Niamey.

L’activité aérienne de l’opération Barkhane est par ailleurs toujours aussi soutenue, avec 100 sorties aériennes effectuées du 8 au 15 juillet, dont 22 ont impliqué des avions de combat. Pour comparer, les appareils français (6 Rafale, 6 Mirage 2000D et 1 Atlantique 2) engagés dans l’opération Chammal, en Irak, ont réalisé 17 missions au cours de la même période.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].