Deux missiles sont accidentellement tombés d’un avion de combat britannique à Chypre

tornado-20141001

Un avion Tornado GR.4 de la Royal Air Force (RAF) a perdu deux missiles air-sol Brimstone alors qu’il allait atterrir sur une piste de la base aérienne d’Akrotiri, situées près de Limassol, à Chypre.

« Au moment d’atterrir en revenant d’un vol d’opération, deux missiles Brimstone se sont détachés d’un Tornado GR4. Ils n’ont pas détonné et personne n’a été blessé », a expliqué un porte-parole de la base d’Akrotiri.

Cette dernière, administrée, comme celle de Dhekhelia, par le Royaume-Uni, est utilisée par la RAF dans le cadre de l’opération Shader, qui est le nom de la participation britannique à la coaliton anti-État islamique (EI ou Daesh). Actuellement, 8 Tornado GR4 y sont déployés pour des missions dans le nord de l’Irak.

« A ce que l’on sait, c’est la première fois que cela se produit, et les causes ne sont pas très claires, l’enquête se poursuit », a ajouté le porte-parole, au sujet de la chute de ces 2 missiles.

Cet incident va probablement donner du grain à moudre à ceux qui s’opposent, parmi la population locale, au maintien de la base d’Akrotiri.

Le Tornado GR4, fruit d’une coopération européenne dans les années 1970, est en service au sein de la RAF depuis plus de 30 ans. Il est le seul appareil de l’aviation britannique à pouvoir effectuer des frappes au sol (à l’exception du drone MQ-9 Reaper), l’Eurofighter Typhoon n’ayant pas (encore) cette capacité.

Quoi qu’il en soit, il s’agit du second incident de ce type en l’espace de quelques jours. Le 6 juillet, un avion d’attaque irakien de type Su-25 avait accidentellement largué une bombe au-dessus d’un quartier de Bagdad alors qu’il rentrait de mission et s’apprêtait à se poser sur la base aérienne de Balad.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].