Archives quotidiennes : lundi, 13 juillet, 2015

Les forces aériennes irakiennes ont reçu leurs 4 premiers avions F-16

Après quatre ans d’attente, le ministère irakien de la Défense a annoncé, ce 13 juillet, avoir reçu ses 4 premiers avions de combat F-16 IQ, commandés auprès de Lockheed-Martin à raison de 36 exemplaires (2 lots de 18). Alors qu’une rumeur indiquait que ces appareils allaient être mis en oeuvre depuis la Jordanie, ces 4

Un bâtiment d’une caserne russe s’effondre : au moins 23 militaires tués

Dans la nuit du 12 au 13 juillet, une partie d’un bâtiment abritant le dortoir d’un camp d’entraînement des forces aéroportées russes s’est effondré à Omsk, à 2.200 km à l’est de Moscou, en Sibérie. Plus de 60 recrues ont été ensevelies sous les gravats. Et si 42 d’entre elles ont pu être extirpés des

Lockheed-Martin lorgne sur les hélicoptères de Sikorsky

Après les avions de transport C-130 Hercules, déclinés en une multitude de versions, et les F-35, appelés à constituer l’épine dorsale des forces aériennes américains, le groupe Lockheed-Martin va-t-il aussi fournir des hélicoptères au Pentagone? Pour le moment, ce n’est pas encore fait… Mais si l’on en croit le Wall Street Journal, l’affaire est bien

Pour le général Didier Castres, nous sommes à l’ère du champ de bataille 3.0

Sous-chef d’état-major « opérations », le général Didier Castres a donné un long (mais intéressant) entretien au quotidien Les Échos en cette veille du 14 juillet. Le constat qu’il a livré est que les crises actuelles sont « mondialisées » et qu’elles peuvent être comparées à un « organisme vivant qui se développe, se rétracte, qui s’embrase ou s’éteint ». Du

Le Premier ministre britannique veut plus de drones, d’avions de renseignement et de forces spéciales

Selon des statistiques récemment publiées par le Treasury’s Public Expenditure and Statistical Analysis, les dépenses militaires du Royaume-Uni sont passées sous la barre des 2% du PIB au cours de ces 5 dernières années. Depuis 2010 et l’arrivée de David Cameron au 10 Downing Street, les forces armées britanniques ont dû se serrer le ceinturon,