Archives quotidiennes : vendredi, 10 juillet, 2015

Selon le futur chef d’état-major interarmées américain, la Russie est une menace pour les États-Unis

Terrorisme, prolifération, revendications territoriales avec le risque d’un recours à la force pour s’approprier des territoires… Les menaces ne manquent pas actuellement. Mais pour le général Joseph Dunford, récemment désigné par le président Obama pour occuper les fonctions de chef d’état-major des forces armées américaines, celle qui semble le préoccuper le plus à court terme

L’Adroit va rester en service au sein de la Marine nationale pendant une année de plus

Avec les crises actuelles, et de l’aveu même de son chef d’état-major, l’amiral Bernard Rogel, la Marine nationale dépasse son contrat opérationnel. Aussi, un navire de plus ne serait pas de trop, alors que le TCD Siroco vient d’accomplir sa dernière mission sous le pavillon français. Normalement, la Marine aurait dû rendre à DCNS le

L’US Army sabre à nouveau ses effectifs

En 2013, en raison des économies qui lui étaient demandées, l’US Army avait réduit ses effectifs de 80.000 personnels, ces derniers passant de 570.000 à 490.000 hommes. Dans le même temps, la dissolution de 12 brigades de combat (sur les 45 alors en ligne) fut annoncée. Deux ans plus tard, et toujours pour des raisons

Le soutien administratif des militaires reste un point de vigilance pour le HCECM

L’an passé, le Haut Comité d’Évaluation de la Condition Militaire (HCECM) avait dénoncé la dégradation du soutien des militaires en raison notamment de la mise en place des bases de défense et de l’application des mesures liées à la Révision générale des politiques publiques (RGPP). Il s’agissait alors de « mutualiser » les soutiens au profit de

Comment la directive européenne sur le temps de travail va-t-elle s’appliquer aux militaires?

Dans son dernier rapport annuel, le Haut Comité d’Évaluation de la Condition Militaire (HCECM) souligne plusieurs points à surveiller car ils sont suceptibles d’affecter « l’identité militaire ». Parmi ces derniers figure la possible application aux forces armées de la directive européenne 2003/88/CE relative au temps de travail, laquelle prescrit un repos journalier de 11 heures consécutives