Archives quotidiennes : mardi, 7 juillet, 2015

Selon le président Obama, la coalition est déterminée à accentuer la lutte contre l’EI

Pour le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, qui a rencontré, le 6 juillet, son homologue américain, Ashton Carter, l’organisation État islamique (EI ou Daesh) n’est plus un groupe terroriste mais une « armée terroriste » ayant la capacité de manoeuvrer comme une armée classique tout en ayant recours à des modes d’action terroristes. En

M. Le Drian souhaite renforcer la coopération militaire entre la France et les États-Unis

Qu’il est loin le temps où François Hollande défendait une motion de censure pour protester contre le retour de la France au sein du commandement militaire intégré de l’Otan. Décision « fâcheuse » et « inopportune » avait alors estimé le futur locataire de l’Élysée, pour qui ce retour était aussi « non seulement contraire à nos intérêts et aussi

Les forces spéciales françaises ont neutralisé un chef d’AQMI dans la région de Kidal

Le 5 juillet, en fin d’après-midi, les forces spéciales françaises ont mené une opération au nord de Kidal (Nord-Mali) afin de neutraliser un groupe terroriste. Au cours des combats, deux jihadistes ont ainsi été capturés tandis qu’un troisième, Ali Ag Wadossene, a été tué. Responsable opérationnel d’al-Qaïda a Maghreb islamique (AQMI) pour la région de

Après le vol commis à Miramas, la protection des sites de stockage de munitions va être évaluée d’ici 15 jours

Le ministère de la Défense a fini par réagir à l’annonce du vol d’explosifs sur le site militaire de Miramas, qui abrite la Zone de regroupement et d’attente (ZRA), lieu de transit des unités déployées sur un théâtre d’opérations extérieurs. Ainsi dans un communiqué, dans lequel le vol d’explosifs n’est pas évoqué, il a précisé

Vol d’explosifs et de détonateurs sur le site militaire de Miramas

Dans la nuit du 21 au 22 novembre 1981, après avoir immobilisé les sentinelles, des hommes armés s’étaient introduits dans le quartier Clauzel, qui abritait alors le Centre mobilisateur n°83 de Foix, pour y dérober une centaine de pistolets-mitrailleurs et 4 mitrailleuses ainsi qu’un camion militaire. Comme l’on peut s’en douter, l’affaire fit grand bruit