Un avion d’attaque SU-25 irakien largue accidentellement une bombe au-dessus de Bagdad

su25-20140630

Un avion d’attaque SU-25 « Frogfoot » utilisé par les forces aériennes irakiennes devait mener une mission dans la province sunnite d’Al-Anbar, en grande partie contrôlée par l’organisation État islamique (EI ou Daesh), ce 6 juillet.

Mais, apparemment, l’appareil n’a pas été mesure de larguer une des bombes qu’il avait emporté. Après plusieurs tentatives pour décrocher la munition récalcitrante, le pilote du Su-25 a pris la direction de la base aérienne Rashid, près de Bagdad.

Et c’est lors du survol d’un quartier de la capitale irakienne que la bombe a fini par se décoincer pour tomber sur des habitations. Bilan : au moins 8 tués et 17 blessés.

« Une des bombes portées par un avion Sukhoï s’est coincée à cause d’un problème technique, avant de tomber sur trois maisons de Bagdad al-Jadida lors du retour de l’appareil à la base », a en effet expliqué le général Saad Maan, porte-parole des forces de sécurité irakiennes.

Après l’opération Iraqi Freedom, conduite en 2003 par les États-Unis pour renverser le régime de Saddam Hussein, les derniers SU-25 de l’armée irakienne furent détruits (les derniers avaient été vus en vol en 2002). Devant l’avancée de l’EI, en juin 2014, Bagdad avait obtenu la livraison d’une douzaine d’exemplaires auprès de Moscou pour un montant de 500 millions de dollars.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].