Archives quotidiennes : vendredi, 3 juillet, 2015

Vers des frappes britanniques en Syrie?

L’attentat commis la semaine dernière à Sousse (Tunisie) par un étudiant de 23 ans et revendiqué par l’État islamique (EI) a fait 38 tués, dont 30 ressortissants britanniques. Aussi, si le secteur touristique tunisien a été visé par les terroristes, le Royaume-Uni l’a été par la même occasion. Du coup, Londres envisage de durcir sa

Irak : Mission terminée pour les 6 F-16 belges

L’argent est le nerf de la guerre dit-on… Et la Défense belge, à force de voir son budget être réduit d’année en année, n’a plus les moyens de la faire. C’est pourquoi les 6 chasseurs-bombardiers F-16 qu’elle avait déployés en Jordanie pour participer à la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) en octobre dernier viennent

En 3 mois, la force Chammal a formé plus de 1.000 soldats irakiens

Dans son compte-rendu hebdomadaire des opérations, l’État-major des armées a donné le total des missions effectuées par l’aviation française depuis le lancement de la mission Chammal, lancée le 19 septembre 2014 dans le cadre de la coalition internationale anti-État islamique (EI ou Daesh) emmenée par les États-Unis. Le dispositif aérien français a constamment évolué depuis

Boko Haram continue ses massacres dans le nord du Nigéria

Mis sur la défensive depuis février, grâce à l’intervention des forces tchadiennes depuis le nord du Cameroun et le sud du Niger et à l’action de l’armée nigérienne, appuyée par des mercenaires, le groupe jihadiste Boko Haram, désormais lié à l’État islamique (EI) a perdu le terrain qu’il avait conquis l’an passé à coups de

Général Palasset : « l’efficacité veut que l’on lutte partout contre le terrorisme », y compris en Libye

Le 1er août prochain, cela fera un an que l’opération Barkhane, commandée par le général Jean-Pierre Palasset, aura été lancée pour traquer les groupes armés terroristes à l’échelle de la bande sahélo-saharienne (BSS). En un an, la force Barkhane, qui compte à présent 3.500 militaires français, a saisi puis détruit 20 tonnes de munitions et

AQMI revendique l’embuscade meurtrière qui a coûté la vie à 6 casques bleus, près de Tombouctou

À nouveau, les casques bleus de la Mission Multidimentionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) ont été la cible d’une attaque meurtrière, le 2 juillet. Cette fois, un détachement burkinabé a été pris dans une embuscade tendue à 45 km au nord de Tombouctou. Cette attaque a fait 6 tués et