Le chef d’état-major des forces armées irakiennes mis à la retraite

zebari-20150630

« Le général Babaker Zebari a été mis à la retraite sur ordre de M. Abadi, qui est le commandant en chef des forces armées », a en effet déclaré, sans autres détails, Saad al-Hadithi, le porte-parole du chef du gouvernement irakien.

La façon dont a été présenté le départ du général Zebari laisse penser qu’il doit sa mise en retraite aux récentes déconvenues subies par les forces irakiennes, notamment à Ramadi, où leur attitude face à l’État islamique (EI ou Daesh) a été sévèrement critiquée. Ou bien il a tout simplement atteint la limite d’âge, après 45 ans de service…

Le général Zebari avait pris la tête d’un état-major irakien en reconstruction, après la dissolution de l’armée de Saddam Hussein, suite à l’intervention international Iraqi Freedom, emmenée par les États-Unis en 2003.

Seulement, la nouvelle armée irakienne, professionnelle, minée par les tensions éthniques, la corruption, le manque de cadres expérimentés et un relatif sous-équipement, n’a pas tenu le choc quand il s’est agi de contenir la poussée de l’EI en juin 2014 à Mossoul. D’ailleurs, en 2010, le général Zebari avait prévenu que ses troupes ne seraient pas en mesure d’effectuer complètement ses missions avant 2020. Aussi avait-il estimé le retrait militaire américain prématuré.

Pour le moment, le successeur du général Zebari n’est pas connu. Pour une question de principe, explique la chaîne al-Jazeera, son poste devrait être occupé par un officier kurde. Selon la même source, il pourrait ainsi s’agir du général Anwar Hamad Amin, qui est actuellement le chef d’état-major des forces aériennes irakiennes.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].