Face à l’EI, la Russie assure son soutien à la Syrie, y compris sur le plan militaire

S’il n’est pas question, pour les Occidentaux, de soutenir le régime de Damas face à l’expansion de l’État islamique (EI ou Daesh) et du Front al-Nosra, lié à al-Qaïda, c’est que, selon les mots de Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, il y a « une alliance objective entre Bachar el-Assad et les terroristes ». Et c’est même « le revers et l’avers d’une même médaille », avait-il affirmé en janvier 2014, soit six mois avant la chute de Mossoul en Irak.

Ayant noué une alliance de longue date avec le régime syrien, avec notamment la mise à la disposition de la base de Tartous à ses forces navales, la Russie n’a évidemment pas la même attitude. D’ailleurs, forte de sa position de membre permanent au Conseil de sécurité des Nations unies, elle a opposé son veto à chaque projet de résolution visant à sanctionner Damas.

Cela étant, une déclaration faite le mois dernier par Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, a pu donner le sentiment que Moscou lâchait Bachar el-Assad. « Je pense que notre position et celle des Etats-Unis se rapprochent sur le fait qu’il ne peut pas y avoir une solution autre que politique en Syrie », avait-il affirmé.

En réalité, il n’en est rien. Ainsi, à l’issue d’une rencontre avec le président russe, Vladimir Poutine, ce 29 juin au Kremlin, le chef de la diplomatie syrienne, Walid Mouallem, a affirmé avoir reçu l’assurance que la Russie continuera à soutenir la Syrie, même militairement.

« J’ai reçu une promesse du président Poutine qu’il allait soutenir la Syrie, politiquement, économiquement et militairement », a en effet déclaré M. Mouallem, en présence de son homologue russe.

« Nous sommes convaincus qu’au final, le peuple syrien sera victorieux. Et notre politique, qui vise à soutenir la Syrie, les dirigeants syriens et le peuple syrien, reste inchangée », a, de son côté, confirmé M. Poutine. Considérant les frappes aériennes occidentales contre l’EI « insuffisantes », ce dernier a appelé à la formation d’une autre coalition internationale.

« Nous considérons qu’il faut unir les efforts de tous les pays de la région afin de lutter efficacement contre le terrorisme et le radicalisme extrême. Tous nos contacts avec les pays de la région (…) indiquent que tous sont prêts à apporter leur contribution à la lutte contre ce mal, à savoir l’État islamique. Cela concerne également la Turquie, la Jordanie et l’Arabie Saoudite. Et à cet égard, nous appelons tous nos amis, y compris la Syrie, à faire tout ce qui est possible pour mettre en place un dialogue constructif entre les pays concernés par la lutte contre le terrorisme », a fait valoir le maître du Kremlin.

Pour la Russie, le combat contre l’EI est d’autant plus prioritaire que les jihadistes actifs dans le Caucase russe lui ont officiellement prêté allégeance. Et il est redouté une possible déstabilisation des anciens républiques soviétiques d’Asie centrale, à commencer par le Tadjikistan. En outre, il y aurait, selon les chiffres de Moscou, entre 1.700 et 2.000 ressortissants russes enrôlés sous la bannière de Daesh en Irak et en Syrie.

Par ailleurs, sur le plan militaire, le régime syrien a déjà reçu l’appui de conseillers militaires iraniens, de combattants du Hezbollah libanais et de miliciens chiites irakiens.

71 commentaires sur “Face à l’EI, la Russie assure son soutien à la Syrie, y compris sur le plan militaire”

  1. je pense que bachar el hassad a du apprécier, car sans la russie il n’y aurait plus de syrie, mais un califat islamique véritablement renforcé.n’en déplaise à nos super dirigeants européens, américains et français , dans l’immédiat el hassad et le seul avec les aides sus-nommées qui puisse empécher al bagdadhi de s’étendre.et Vladimir vladimirovich l’a très bien compris ce que par lâcheté et obédience à Obama les français refusent d’admettre.

    1. A mon avis il n’y a plus de Syrie, Bachar n’est plus qu’une des factions qui parmi d’autres se déchirent le cadavre de la Syrie. Quoi que l’on pense du personnage Bachar n’est pas l’avenir de la Syrie.

      JE comprends que la Russie supporte le régime de Bachar au niveau matériel mais de ce que j’ai compris de mes lecture notamment ici ce sont les hommes qui sont fatigués

  2. Fabius ne sait plus trop où il en est.
    Attiré par tout ce qui brille, en l’occurrence le fric du Qatar , il en perd le sens des réalités!
    D »ailleurs il n’y a pas que Daesh comme groupe de fanatiques en syrie .
    Si la russie et la syrie peuvent les évacuer, il restera qu’une opposition pour discuter, et elle n’aura pas trop le choix….
    Que Daesh prenne une boite en syrie, je ne vois pas qui s’en plaindrait.
    Par contre éviter de prendre la turquie car ils ne taperaient que sur les kurdes!

  3. ah c’est sûr que si les Spetnatzs déboulent, je donne pas cher à ceux d’en face….

    1. Pythagore,
      Ne disait-on pas la même chose en Afghanistan et pourtant l’armée soviétique est repartie certes en bon ordre mais avec des pertes énormes et une défaite cuisante ?

        1. L’armée française n’a pas perdu la guerre en Algérie, ce sont les politiques qui ont livré le pays au couteau du FLN.

          1. L’indépendance s’inscrivait dans le sens de l’histoire et était inévitable il me semble. Mais c’est sûr qu’il aurait mieux valu que cela se déroule autrement.
            Respect pour nos soldats pros ou appelés que notre République a envoyé guerroyer là-bas, car c’est bien le pouvoir politique qui a décidé de faire la guerre.

          2. Exact, le probleme de la dissidence dans alger même, était réglé, et les nouvelles méthodes militaires portaient leurs fruits, et comme toujours, c’est le politique qui a failli!

      1. oui effectivement c’est vrai mais quelque part des spécialistes de l’époque disaient que c’était pas dans ce contexte qu’ils étaient les meilleurs….
        Aussi la valeur humaine chez les Russes a pris un peu de poids…
        La doctrine soviétique faisait peu cas de l’humain, dans la droite ligne du concept révolutionnaire de la levée en masse (qui leur venait de la révolution française);
        on a pu constater une réelle prise en compte de ce facteur depuis 2002 environ.
        Côté entrainement ( conditions extrêmes et exercices à balles réelles) leur niveau d’exigence – pour les régiments d’élite en particulier- est très poussé. Côté technologie, la Russie a fait d’énormes avancées tant dans la protection du fantassin que l’armement. Leurs blindés sont mieux pensés et restent , avec leurs hélicos, le fer de lance de leur stratégie offensive dans le sens conventionnel du terme.
        Face à un ennemi comme le daesh, je crois simplement que les Russes seraient difficiles à renverser.

    2. Je n’ai pas l’impression que la Russie veuille ou ait les moyens d’agir militairement sur place que ce soit à terre ou en l’air.
      Il y a sans doute un support en matériels et peut être argent mais cela ne va pas plus loin.

      1. Bonjour,
        Premier commentaire de ma part sur ce site.
        Pour répondre à votre affirmation, on a toujours tendance à sous estimer la russie qui a pourtant largement plus les moyens au moins terrestres de répondre à l’état islamique comparé aux usa. Seulement ils attendent de savoir car une telle opération pourrait rehausser leur image internationale mais pourrait l’affaiblir en cas de revers

  4. C’est plié l’État Islamiste est soutenue par de nombreuses officines de pays par forcément d’accord sur le partage du gâteau mais d’accord pour faire tomber les Alaouites alliés de l’Iran et de la Russie tout ceci est une histoire d’approvisionnement en gaz et de multi nationales plus puissantes que certains états….Les familles des dignitaires Syriens sont déjà pour la plus part réfugié dans la « forteresse » Russie mais nous ensuite qu’es que l’on va prendre ça va être chaud dans les années futures surtout pour le troisième âge à l’image de ces pauvres personnes âgées dans le Dombass qui ne peuvent que subir et mourir !…..

  5. Je crois que Poutine est déjà en train de lâcher son ami Assad, même s’il prétend le contraire.
    Il a peu, il avait menacé l’Arabie et exigé qu’elle baisse sa production.
    Réponse, des saoudiens, pas question tant que la Russie soutiendra Bachar.
    Depuis le premier avril, baisse lente mais certaine du pétrole:
    http://prixdubaril.com/
    A chaque baisse d’un dollars au baril/Brent, la Russie perd des milliards.
    Elle doit donc amortir les tensions avec le Golfe pour tenter de sauver son économie. Si c’est encore possible.
    De toute façon, l’OPEP ne diminuera pas sa production, Assad ou pas. Les pays du golfe vont s’orienter nucléaire et renouvelables afin d’économiser leurs hydrocarbures et les réserver à l’exportation, en parallèle à une production mondiale qui va augmenter.
    Mais mieux vaut avoir de bonnes relations avec les rois du pétrole qui extraient à moins de 5$.
    D’ailleurs Poutine tente de prendre part aux 100 milliards qu’a prévue d’investir la monarchie dans le nucléaire.
    Comment pourrait-il d’ailleurs maintenant aider la Syrie?
    Bachar permet à la Russie de peser dans la globalité des merdes mondiales, face à l’occident et au sein de l’ONU en bloquant toutes les résolutions, pas plus.
    Moscou a déjà à gérer les occupations en Crimée et dans le Donbass et faire face aux oppositions dans ses colonies, Daguestan, Tchétchénie, etc. Doit aussi être préoccupé par la situation en Arménie et dans l’ex-Yougoslavie.
    Sauve qui peut!
    Poutine: « Et en plus, si la Grèce quitte la zone euro, je vais devoir tenir d’autres promesses intenables, …. Putain, mais dans quelles galères me suis-je engagé? » LOL.

    1. Ah, on ne peut pas parler de prix du baril sans parler premier producteur mondial grâce aux gaz de schistes. Mais si Bachar n’avait pas mis le feu à la maison et foutu ses droits communs dehors, soutenu les islamistes aux dépends de l’ASL pour pouvoir dire « moi ou le chaos », avec l’amical soutien russe (qu’on se souvienne du sketch des livraisons d’armes en 2012) alors EI n’aurait pas eu le terrain favorable pour prospérer. Mais comme en Libye, c’est trop tard pour rejouer le match.

      1. Bachar aurait soutenu les djiadistes, vraiment mort de rire, il y a encore des gens pr répéter les conneries de Fabius en France ? M’enfin je ne m’étonne plus de rien de nos jours.

    2. Hum… Donc quoi?
      J’espère qu’il ne la suite à vos charges….. mouai?
      on espéreraient une vision française ainsi qu’une vision européenne?

    3. @Alain dSR
      Votre analyse est intéressante et je me permets d’y ajouter la mienne.
      Poutine se fout du clan Assad comme de son premier kimono, il a tout simplement hérité de la vieille « amitié » soviéto-syrienne du temps de la guerre froide et, par la même, du port de Tartous (le seul port de la région auquel peut accéder librement la marine russe).
      Le pétrole syrien ? Une production de 401 000 barils/jour en 2010 contre 10,270,000 pour la seule Russie (la Thaïlande, un producteur ignoré, en produit… 406 000 !).
      La Syrie produisait 522 700 barils/jour en 2001 contre 401 000 avant la guerre civile de 2011 !
      Je ne crois pas que le pétrole soit la clé du conflit mais plutôt un prétexte annexe.
      Il suffit de se pencher sur une mappemonde pour constater que la Syrie est situé au carrefour des mondes perse, turque, arabe et occidental (Israël), mais aussi des religions musulmane, chrétienne et juive et de leurs dérivés (sunnisme, chiite, etc.) ; rajoutez-y l’histoire et vous constater que la « paix et l’harmonie » locales (la Syrie multiconfessionnelle heureuse, la protection des minorités par le pouvoir, bref le blabla habituel), tant vantées par d’aucuns sur ce blog, ne pouvaient pas tenir sur la durée.
      Moralité : le laconique Vladimir ne soutient Bachar uniquement par intérêt et pour « embêter » l’Occident.
      En revanche, le véritable allié des alaouites est Téhéran mais il suffit d’un accord, même mauvais, sur le dossier nucléaire iranien et Bachar est fini !
      Quoiqu’il en soit, Bachar al-Assad a d’ores et déjà perdu car la République arabe syrienne est morte, il n’est désormais que le chef des alaouites et de minorités trop faibles, mais surtout trop impliquées avec lui, pour s’en débarrasser.

  6. Appel au meurtre d’un chef d’Etat étranger par le ministre des affaires étrangères « français », sans précédent dans l’histoire diplomatique : « Bachar Al-Assad ne mériterait pas d’être sur la terre »- Fabius, 17 août 2012.
    Le même soutient explicitement les djihadistes égorgeurs – ceux-là mêmes qui décapitent en France – contre le pouvoir laïc légal : « Le front Al-Nosra fait, sur le terrain, du bon boulot » – Fabius, 13 août 2012
    Au poteau, avec ses semblables !!

    1. Un chef d’Etat ? je suis pas sur qu’on puisse parler d’Etat dans le cas de la Syrie

  7. Fafa: « une alliance objective entre Bachar el-Assad et les terroristes »
    Je ne sais pas ce qu’il fume mais je veux la même chose.

    1. Pourtant Bachar a bel et bien relâché un grand nombre de terroristes afin de semer la discorde au sein de l’opposition en début de conflit..

      Maintenant il doit s’en mordre les doigts vu que l’EI a infligé de sévères corrections à la plupart des autres groupes.

  8. la diplomatie française manque de pragmatisme, notre priorité devrait privilegier une alliance pour combattre les terroristes islamiques d’où qu’ils viennent, et non pas soutenir une hypothétique démocratique Ukraine, dont on voit que la guerre civile est fomentée par nos meilleurs amis d’outre-atlantique, pour maintenir l’influence de la Russie au niveau des années 90-2000, sur un strapontin en affaires étrangères, mais où le commerce des raw materials et du pétrole et gaz seraient ce qu’ils sont avec les pays producteurs arabes, sous le controle du dollar

    http://www.understandingwar.org/backgrounder/isis-declares-governorate-russia%E2%80%99s-north-caucasus-region

    1. oui d’accord
      mais la diplomatie (française…) ne suit malheureusement que son Maître…

  9. A la base il serait bien déjà de solutionner cette grotesque opposition Union Européenne / Russie sur l’Ukraine.
    Je ne doute pas que nous avons certains différents, mais nous avons une menace collective (Les alliés = France, UK, USA) et civilisationnelle, celle de l’invasion rampante islamiste en France et en EU28.
    .
    Cela n’a rien, en tout cas à voir avec l’actuel politique immigrationistes stupide….
    Pff pitoyable majorité parlementaire cherche votes à tout prix….

  10. Les américains sont quasiment aux manettes en Ukraine, des étrangers sous influence emplissent les poste-clefs et on trouve même des « anciens » soldats israéliens aux côtés des nationaux socialistes de Pravy Sektor. Washington renforce sa présence militaire dans la région.
    Pendant ce temps, l’alliance avec l’Arabie Saoudite et leur politique tordue les empêchent de mettre le paquet contre Daesh sans ambiguïté.
    Assad se retrouve bien seul avec heureusement son ami russe, pendant que les américains essaient de déstabiliser l’est de l’Europe.
    Il semble se confirmer que Daesh fait partie du plan américain pour redessiner la région et affaiblir la Russie en s’en prenant à ses alliés.

  11. 1) Si Poutine soutenait vraiment la Syrie, ils auraient déja envoyé des troupes … comme en Ukraine.
    2) Poutine livre peut etre des armes à El-Assad mais elle en livre visiblement aussi aux terroristes du monde entier et surtout de Daesh qui sont surarmés et uniquement de matériel russe. D’où vient se matériel que les terroristes ont par milliers de tonnes ? car armer plus de 30.000 à 100.000 jihadistes (fourchette d’estimations qui avait été faite) ça ne se fait pas sur des prises de guerre lors de petits assauts ici et là, on est là dans un véritable ravitaillement de masse.

    1. Vous êtes dingo. Evidemment pas UNE PREUVE pour soutenir vos assertions délirantes.

    2. mustard
      Si Poutine soutenait vraiment la Syrie, ils auraient déja envoyé des troupes … comme en Ukraine.
      Vous rêvez, Poutine a déjà assez de mal a cacher a sa population l’ampleur des pertes en Ukraine, une intervention en Syrie serais beaucoup plus meurtrière, ne pas oublié l’Afghanistan ou les troupes Russes en subit des pertes conséquentes au point de ne plus sortir des villes et de leurs retranchements, idem en Tchétchénie ou les unités Russes en était taillé en pièces a de multiples reprises (le traumatisme et encore profond et bien présent a l’état major Russe et au Kremlin).
      Et il sera difficile au Kremlin de justifier vis a vis de l’opinion la méthode qui consiste a raser a l’artillerie lourde les villes Syrienne maison par maison comme a Grozny.
      La population Russe a cran actuellement avec une situation économique qui se dégrade risque de très mal réagir a un engagement long et meurtrier en Syrie, voir leurs enfants mourir pour Donetsk peut encore être accepté par le peuple qui de toute façon n’a pas le choix vu la mainmise du Kremlin sur le pays, mais pour Alep ou Damas surement pas.
      Bachar et fini, c’est une question de mois et Poutine le sait parfaitement.

    3. Poutine les soutiens a minima ,c est clair,sinon il arriverait une flopée d armes lourdes en tous genres (un peu comme en Ukraine ) qui manquent cruellement a l armee syrienne , l iran est plus impliqué en comparaison …
      Pour les armes, c est fort probable que la russie en vende qq cargaisons par ci par là a ses chouchous ,mais de là a dire qu ils arment l ei ….faut pas charrier non plus ☺
      énormément d armes d origine russe sont fabriqués sous licences ou carrement copiés par un bon nombre de pays sur cette terre , ca peut etre n importe qui par ricochet ,pas forcément poutine
      Du cote des ricains/ue c est pas clair non plus ,lors des dernieres avancees de l ei ,nosra et consort en syrie des missiles tow ont été utilisés en masses,des milan ont ete trouvés ,des munitions made in israel… etc,ils sont pas tombés du ciel non plus (a moins d un parachutage ^^) ,qui a livré? Les us?les turcs?les saoud?le qatar?israel?france?,anglais? jordanie?tout le monde? ,va savoir ….pour du pognon ..^^ c est un merdier sans nom et a ce rythme, il va plus rester beaucoup de syriens a défendre en syrie ,ça c est sûr!!!

    4. 2) = L’affaire Iran-Contra, ça vou parle?

  12. Hum … Quand un homme politique dit quelque chose, il faut entendre le contraire. Comme tous ceux qui disent que la solution est politique, il faut comprendre qu’elle sera militaire.

  13. La carte syrienne est un atout relativement bon marché pour Poutine, dont il pourra se servir dans d’éventuelles futures négociations avec l’occident quel que soit le sujet!
    Et j’ajoute que vu le soutien indéfectible et chaque jour plus scandaleux des US à Israël, à la place de Poutine je n’aurais aucun problème de conscience à soutenir Bachar surtout que dans le cas syrien, l’ennemi est identifié et mortel, l’EI et non pas construit puis encouragé par le gouvernement israËLien, le Hamas!
    Sur le terrain, la situation est inextricable, et ce sont les populations civiles qui subissent des exactions à chaque fois qu’une des parties arrivent à conquérir ou reconquérir un territoire!
    A Kobané par exemple, l’EI a décapité pas mal de gens après avoir conquis la ville, puis les Kurdes à leur tour se sont livrés à un discret petit nettoyage ethnique dans les villages alentours et enfin dernièrement, l’EI a organisé un tir aux pigeons sur les courageux civils qui pensant la zone de Kobané sécurisée par les forces kurdes ont fait le choix de rentrer chez eux aussi vite que possible!
    Ailleurs, à Raqqa, la population ne peut fuir nulle part: quelle que soit la direction prise, elle devra faire face aux forces iraniennes hostiles; au nord, c’est les kurdes et du Sud ils se font bombarder par les saoudiens, les Etats du Golfe et les jordaniens, leurs frères sunnites! Et tout ça sans parler du risque réel se faire décapiter par les capots de l’EI………… pour désertion!
    A l’inverse, dans les zones contrôlés par l’EI, du fait de l’application furieuse de la Sharia, il n’y a pratiquement plus de crimes commis, de sorte que le sentiment d’insécurité qui subsiste n’est plus causé que par l’extérieur!

    1. Le soutien US à Israel est scandaleux ? Premiere nouvelle..
      Sans les USA tous les juifs d’israel auraient été tués lors des guerres d’invasion arabe.

      Arreter de cracher sur israel qui est le seul pays de la region à avoir la meme culture occidentale que l’Europe.

      Israel est un pays de paix mais qui fait fasse à des menaces de tous les cotés.

      Si tu n’aimes pas l’europe et les etats-unis il y a d’autres pays qui pourront t’accueillir comme la Syrie.

      Encore un qui se laisse berné par la propagande palestinienne qui consiste à critiquer et inventer pour ne pas avoir à revenir à des negociations direct.

      Petit rappel : Les palestiniens ont toujours refusé les offres de paix israelienne. Et après c’est israel qui ne souhaites pas la paix.. Je ne me souviens pas d’avoir vu une proposition palestinienne juste et basé sur la confiance économique et sécuritaire.
      Ils souhaitent un etat sans aucun juif (comme dans les pays arabe)

      1. totalement hors sujet, grossièrement sectaire et accessoirement insupportablement inexacte!
        Voilà qui résume au plus près ce que je pense de ta réponse!

        1. PS: Je vous dénie le droit de me braire que si je ne suis pas content il faut que je parte de France! Qu’en savez vous?

        2. Et moi je pense qu’il a entièrement raison, la barbarie, c’est juste en dehors des frontières d’israel qu’il faut la chercher, là où les gentils europeens et onusiens crachent au bassient chaque années, à coup de milliards de dollars, et là où aucune constructions (hors tunnels et bunkers) n’est entraprise, là ou les hospitaliers ne sont plus apyés depuid des mois..
          Posez vous la question où bva votre fric? Rn rpiorité dans les poches des dirigeants palestiniens tout partie confondue, puis pour les œuvres de bienfaisances du hamas (armes, explosifs, pensions aux familles de kamikaze , 2 à 3 fois ce que touche un gars de gaza, faut pas s’étonner que des familles nombreuses poussent un ou deux enfants à jouer les kamikazes)
          Continuez donc, à baver votre haine, à payer sans rechigner et occupez vous de vos oignons, les siens, israel sait s’en occuper!

        3. Au lieu de critiquer sans detail aller au bout de votre pensée.

          J’ai dis quelque chose de faux ? Il vous suffit d’ouvrir un livre d’histoire mais pour cela il faudra essayer un nouveau lieu qui s’appel la bibliothèque.

          Hors sujet ? C’est vous qui parlez du soutien honteux des USA envers israel..

          Sectaire ? Je ne savais pas que dire des vérités historique et verifiable étaient des grossièreté sectaire. Premiere nouvelle !
          Je pense plutôt que votre vision de la palestine c’est l’ensemble d’israel et tous les juifs à la mer. La peut-etre vous arrêterez de critiquer israel.

          Je suis quelqu’un qui souhaite une veritable paix durable entre israelien et palestinien.

      2. Israël compte sur l’abrutissement du peuple palestinien en le coupant d’éducation, voir même en bombardant des sites européens d’entre-aide, voir un bureau français. Ils ont soit-disant une vie à l’européenne, n’empêche qu’ils agissent comme Bachar sur les population civil, phosphore et guetto, que du bonheur.

  14. @ mustard Poutine livrerai massivement des armes à Daesh ? Alors là, je vois pas d’où vous sortez cette information, et je ne vois en aucune façon quel serait son intérêt.
    Par contre, on sait plus ou moins qu’il y a des FS russes pour protéger Tartous et ses environs, et assurer éventuellement l’exfiltration des russes encore présents. On sait aussi que deux avions britanniques remplis d’armes destinés à Daesh ont été abattus près d’Al Anbar en février dernier , que moult parachutages d’armements américains sont tombés « par erreur  » aux mains des islamistes, que des convois d’armements divers vers la Syrie ont été récemment filmés en Turquie , qu’il existe une filière Croate d’armes pour Al Nostra payée par L’Arabie Saoudite, que Hollande a reconnu que la France avait livré dès 2012 des armes aux « rebelles modérés « (gag), et qu’Israel , entre autres , soignait des blessés de l’opposition à Bachar avant de les renvoyer au combat ( un des aspect du plan Oded Yinon qu’ils s’efforcent d’appliquer , probablement …) et qu’il y a des liens anciens et étroits entre le Kosovo pro américain, la Grande Albanie qui se dessine et l’état islamique.
    Je sais que Poutine est diabolique , et capable de tout, mais vu que plus du tiers des combattants de Daesh vient du Caucase, que ce dernier est une des prochaines étapes de Daesh , que les russes ne cessent de renforcer leur flanc sud contre cette menace depuis plus d’un an , je doute fort que les russes arment massivement Daesh . Par contre, s’interroger sur la quantité et la qualité de l’armement de ces tarés, ainsi que leur étonnante logistique (véhicules, munitions, etc…) depuis un an, c’est judicieux. Mais poser la question, n’est-ce pas déjà y répondre ?

    1. « rebelles modérés  »

      Un rebelle modéré, c’est un mec qui tire dans l’air (tuer des gens étant plutôt extrême)?

      1. et dans ces pays , un civil blessé, c’est un rebelle dans l’hosto sans kalash et chargeurs, c’est bien connu!

  15. « une alliance objective entre Bachar el-Assad et les terroristes »

    ….une théorie du complot de plus….. non?
    😉

  16. Bonjour,

    Je me pose une question pour le conflit en Syrie, mais je ne trouve pas la réponse.
    Pourquoi en Syrie il n’y a pas un ordre de mobilisation générale ?
    Je ne sais pas de combien d’hommes dispose l’armée Syrienne, et même si il y a eu beaucoup de mouvements des civils, et que tous les Syriens ne sont pas Pro Bachar. Sur 22 Millions d’habitants, il y a bien 1 Million d’hommes prêt à se battre pour leur Pays.
    Les fous d’Allah sont estimés à 50 à 100 000 hommes, face à 1 Million ils seraient balayés ….
    Merci

    1. C’est vraiment une bonne idée de distribuer des armes sans savoir dans quelle direction les mobilisés vont tirer ? Je crois que le problème en Syrie, c’est qu’il y-a TROP de monde qui se promène avec des armes de guerre et non le contraire.

      1. Je croyais que dans l’opposition, il n’y a que des étrangers? Admettez vous la fracture ethnique, qui a pris le dessus dans.ce conflit au détriment d’un pays unit combattant des terroristes venant d’ailleurs ?

        1. Le grand nombre de « terroristes venant d’ailleurs » n’est même pas contesté par la CIA, macha!

          Concernant la fracture ethnique: Montrez moi le Gouvernement SANS opposition. Supposons que vous avez le pouvoir de le faire : Distribuez suffisamment d’armes, ajoutez une sale petite campagne de déstabilisation en Allemagne, France, Royaume Uni, Chine, Inde, Argentine etc. – vous allez trouver suffisament d’ « idiots utiles » préts à faire n’importe quoi si vous mettez le prix, vous croyez pas ?

  17. @ Ishido Difficile de répondre. En 2010, l’armée syrienne, c’était environ 200 000 hommes, plus des paramilitaires et des réservistes. Aujourd’hui, l’armée loyaliste doit se résumer à moins de 100 000, toutes catégories. Il est convenu de citer sur ce conflit les chiffres de l’Osdh, qui cite le nombre de victimes avec une constance et une progression arithmétique remarquable: soit plus de 200000 depuis quatre ans. Le problème, c’est que ce chiffre est repris sans possibilité de le vérifier, et surtout sans rappeler qu’il y a plus de victimes dans les forces loyalistes et dans les civils que chez rebelles démocratico-modérés, vous savez, ces espèces de brigades internationales que nous soutenons au nom d’une conception de la démocratie assez curieuse. Mais bon, « Assad massacre son peuple « , c’est un axiome indiscutable, répété en boucle et vos interrogations risquent de faire de vous un dangereux déviant.

    1. Que vous le vouliez ou non, l’essentiel des civils tués le sont par l’aviation syrienne et non par les couteaux de Daesh, sauf si vous me prouverez le contraire. J’attends autre chose que 2-3 faits.
      Des histoires de raids aérien tuant des dizaines de civils, il y en a la pelle. Des histoires comme ce qui vient de se passer a Kobane, c’est de l’exception.
      Attention je ne soutien pas du tout les rebelles, je reste lucide et observateur, il ne faut pas fermer les yeux pour prétendre avoir une excellente vue.

      1. De tous les côtés, les populations civiles quelles qu’elles soient servent d’exutoire à la colère et la frustration des belligérants sur le terrain. Bachar lâche des barils de tnt au hasard et de nuit carrément en plein milieu de zones habitées et de l’autre côté daesh décapite systématiquement druzes, chrétiens, yasidis, etc… etc… et viole leurs femmes et leurs enfants avant d’en faire des esclaves!

      2. Des civils meurent, c’est vrai, pourquoi?

        Le plateau du golan est de jure syrien, de facto dans les mains d’Israël.

        Quand ils ( USA, France, UK principalement ) créeront l’Etat Kurde, on lâchera le golan à Israël par la même occasion.

        Actuellement nous sommes des victimes de guerre de l’information. Donc si vous prenez vos infos chez CNN, BBC, Al Jazeera je… ne termine même pas ma phrase. C’est comme ramasser un flyers tombé d’un stukas et dire *mince, vous avez lu ça?*

        Présenter des dicateurs qui s’énervent à tuer leur peuple, dsl mais ça ne passe pas. Saddam, Kadhafi, Bachar, tous des anciens présidents amis, devenus dictateurs.

        Pourquoi présenter ça dans une logique humanitaire? Alors que de toute évidence c’est de stratégie bien terre à terre dont il est question. Petrole, minerais…

        Qui ne vous dis pas qu’il y a une 3 ème ou 4 ème armée en Syrie ? qui se fait passer tantôt pour l’une et l’autre. Faire escalader la violence. Du fasle flag à l’ancienne à coups de barils explosifs. Cette armée auteure de false flag serait tirées des meilleures services secrets, UK, France, USA, Israël.

        Les anciens et toujours présents dans les affaires coloniales.

        1. Bachar el assad n’est pas à la tête d’un Etat mais à la tête d’une milice, la milice alaouite!
          On a tout essayé nous occidentaux pour qu’il laisse une plus large place au sein de l’appareil etatique syrien aux sunnites! Il n’a jamais voulu écouter. En Irak Maliki a reproduit une politique sectaire à l’identique, et on voit aujourd’hui le résultat! Et l’Irak et la Syrie en tant qu’Etats ont disparus! Et d’après ce que je peux lire ici et là aussi bien dans la propagande de Daesh, que dans les rapports des organisations humanitaires qui font un travail difficiles sur place, les populations qui se trouvent sous le contrôle de l’Etat Islamique vivent en SECURITE et non pas sous la menace constante de se faire décapiter ou torturer par les chiites (excepté la menace venue de l’extérieure), la population mange à sa faim, bénéficie d’une sécurité sociale, peut faire appel à une justice EQUITABLE, etc… etc…! Certes ils doivent marcher droit, ne pas contester, mais dans ces conditions, comment voulez vous qu’ils aspirent à revenir dans le giron d’Etats totalement corrompus et en faillite! Certes ce contrat social a un coût pour les populations qui se trouvent à l’extérieur de ce proto-Etat: la terreur, le pillage, les décapitations etc… etc…! Mais bon n’oublions pas qu’une partie de notre richesse en occident on la doit de la même manière aux massacres que l’on a perpétré ici ou là dans le monde juste pour ramener de l’or à nos princes et princesses de l’époque! Et étonnamment la propagande d’hier et d’aujourd’hui est similaire: à l’époque on traitait ceux à qui pourtant on volait les richesses de leur sol d’êtres inférieures, aujourd’hui l’ennemi de Etat Islamique, c’est soit un apostat, soit un mécréant qu’il faut dans tous les cas exterminer, parce que l’Etat Islamique doit se distinguer par sa pureté qui ne peut s’acquérir que dans une rivière de sang!

          1. Je suis avec vous quand vous dîtes que l’on dénigre ceux que l’on va posséder par la force, et que derrière tout ça il y a le pillage.

            La région avec l’EIL est cet endroit chaotique ou le fort s’impose par des événements qu’il a orchestré, donc je ne vois pas plus de liberté, plus de richesses pour les peuples qui y vivront.

            Ces printemps arabes démocratiques et leur pendants opposés par le califat et la tradition , c’est la même énergie à vouloir être indépendant, disposer de son territoire à travers des usages variés. Démocratiques ou traditionnellement tribales. Ce qui revient au même puisque c’est le pouvoir qui est visé. Combien de dirigeants ont été dégommés dans le monde arabe ces dernières années? En Afrique? En Amérique du Sud? ça n’a rien à voir avec l’autodétermination des peuples sunnites, ou albanais … c’est un jeu de pouvoir et de ressources, de contrats et de concessions. Des concessions sur le marché noir aussi, là pas de statistiques et beaucoup de fric.

            Bachar n’était pas l’homme exemplaire, car il tenait un rôle de potentat dans une nation crée sur les ruines d’un empire découpé. Et avant ça… des millénaires de combats, de luttes; voilà ce qu’a connu la Syrie.

            On est dans un après empire dans la région, le temps est au repli, ensuite reviendra une super-structure qui les rassemblera tous, c’est inévitable. Et je crois que l’on fait tout pour retarder cela.

      3. il en est de même avec l’armée syrienne et l’armée israélienne, ils n’ont pas de chance , leurs bombes et obus ne tuent que des civils tandis que les bombes et obus des rebelles syriens comme des palestiniens et autres hamassiens ne tuent que des militaires!!
        Il faut vite faire les courses chez eux, car sans technologie, ils ont des balles, des obus, des véhicules suicides et bombes humaines qui ne ciblent que des militaires!C’est quand même un monde cette technologie cachée que nous occidentaux n’avons point!!

        1. Toutes les roquettes lancées par le Hezbollah et le Hamas visent principalement des civiles et non des militaires comme vous dites.

          L’armée israelienne utilise des techniques de pointes (Controle de la puissance, précision, avertissement de la population avant chaque bombardement) pour ne pas toucher des civiles. Mais quand en face il y a une organisation salafiste terroriste (Hamas) qui ne portent pas d’uniforme et qui utilise systématiquement les infrastructures civils pour se cacher ou tirer des roquettes, il est difficile de ne pas avoir de dommage collatéraux.

          J’aimerais bien voir un autre pays comme les etats-unis ou la france attaqué Gaza et on verra cette fois le nombre de mort coté civil et coté hamas.

          Une des grandes problématiques des israeliens c’est de pouvoir toucher le coeur du Hamas tout en évitant les civiles.

          Face à des terroristes qui se cache dans la population et sans distinction physique, il est impossible pour une armée moderne de neutraliser la menace sans dommages environnementaux.

          Exemple : Il y a eu depuis plus d’une semaine, plusieurs attaques au couteau et à l’arme automatique en Israel visant des militaires mais majoritairement des civiles en balade.

          Merci de ne pas inventer ou deformer les réalités du conflit israelo-palestinien.
          (qui est tres complexe)

    2. il a des mois et des mois qu’on nous dit 200000 victimes, c’est jamais actualisé ou c’est des stats à la louche?

  18. Fabius n’est pas un homme d’état. Un homme d’état sait où il doit aller, et il y va. Fabius n’est pas un homme politique. Un homme politique sait où il doit aller, et il essaie d’y aller. Fabius est un politicien. A un politicien on dit où il doit aller, et il fera tout pour plaire à qui lui a dit où aller. Nommer un politicien au Minaé, c’est une trahison. Un politicien en poste au MinAé c’est une injure au bon sens, une claque à l’Histoire, et la certitude de raisonnements, de décisions gluantes de servilité, de calculs indignes. Fabius n’a rien à faire au MinAé, qu’il s’occupe donc exclusivement du tourisme, mais surtout pas de géopolitique. Il n’est pas incompétent au poste, simplement le poste réclame beaucoup plus de compétence. Et surtout, il serait bien qu’il la ferme pour bosser et obtenir des résultats, cause qu’on l’entend beaucoup l’ouvrir et enfoncer les portes ouvertes par les USA, mais rien pour la France, rien pour l’indépendance, pour l’originalité de la France. Fabius est un traître à nôtre Histoire, il a un besoin de maîtres à qui obéir.

    1. Et vous, qui êtes vous d’important? En dehors de votre propre opinion…

      1. C’est quelqu’un qui a une opinion, donc c’est déjà un plus par rapport à vous!

  19. Il suffit d’aller en Syrie pour comprendre que Bachar est apprécié, aimé par ses compatriotes et particulièrement par les chrétiens qu’il a toujours protègé envers et contre tout. Rien que pour cela, il a droit à notre respect.

    1. Mouais, sauf que les chrétiens c’est 3% de la population, les druzes 1% etc… etc… et les alaouites c’est 10%, par contre y a 100% des 75% de sunnites syriens qui haïssent Bachar………..!

    2. C’est une blague ? Bachar est détesté par la population à l’exception de la minorité alaouite qui le soutien que par pure intérêt. Les chrétiens le supporte juste parce qu’il les laissait vivre, à condition de ne pas se mêler de politique, et aujourd’hui parce qu’ils ont encore plus peur de Daesh. Cette ordure de Bachar est haï par les syriens mais la terreur imposé par sa milice de violeurs pédophiles et d’égorgeurs lui a permis de rester au pouvoir jusqu’à présent, à la suite de son boucher de père.

  20. Les propos du président Poutine (« « Nous considérons qu’il faut unir les efforts etc… « ) me semblent raisonnables et équilibrés, non?
    C’est sûr qu’en politique étrangère il se passe toujours plein de trucs en coulisses que ne connaissent pas monsieur et madame tout le monde, mais convenez qu’il semble assez curieux de s’allier à al quaida via al nosra pour lutter contre l’EI, non?
    Al quaida, des islamistes modérés? Hum…

    1. A la raison on réponds par le pathos malheureusement. « Bachar tue son peuple » axiome répété tant de fois qu’il est devenu vrai.

      Donc Poutine s’affiche en complice.

      L’armée turque , c’est de la blague? l’armée Jordanienne? Tsahal? pas une qui puisse donner de l’information solide à propos d’une large armée de fanatiques égorgeurs qui veulent établir un califat?

      Franchement, ça doit vraiment les arranger de passer sous silence ce qu’ils savent. C’est un scénario : les kurdes soutiennent les usa avant l’invasion contre al nosra, ensuite ils sont entraînés avec le vieux matériel russe, ils créent un état dans l’état et disposent de leurs ressources qu’on dit très importantes tant en pétrole qu’en minerais, ils regroupent en 2014 leur commandement militaire, 2015 ils sont la solutions pour lutter contre l’EIL. Je veux dire, c’est une opération menée à grand tapage de propagande, mais planifiée sans aucuns doutes.

      Probablement que tout dirigeant qui inspirera un gouvernement laïc et une idéologie pan-arabe sera bousillé, le mouvement sera détourné comme ils l’ont été systématiquement depuis plus d’un siècle. Les Frères Musulmans foutus par les saouds, c’était il y a longtemps, pourtant ça recommence.

  21. Dans tous les cas, je ne sais pas si vous avez noté, mais il y a rien de mieux qu’une petite guerre, pour redonner un petit coup de fouet à nos industries d’armement qui étaient en berne jusque là! Hollande, Dassault, mais pas seulement en France se frottent les mains car les Saoudiens sont en train d’ouvrir grand les cordons de leur bourse. Et les américains ne sont pas en reste puisqu’ils sont en train de concocter un gigantesque contrat de systèmes anti-missiles fonctionnant en réseau entre tous les Etats du Golf! Il doit y en avoir pour $20 milliards plus les coûts de maintenance et de mise à niveau future. De l’autre côté les russes viennent de vendre des S300 aux iraniens, par contre je ne vois pas très bien avec quel argent Bachar est censé payer la fourniture d’armes russes! Enfin en face, je crois savoir que en plus de se fournir directement dans les stocks de l’armée irakienne, l’Etat Islamique se fournit auprès de la mafia turco-kurde très puissante à la frontière turc!

Les commentaires sont fermés.