Le 7e avion de transport A400M Atlas destiné à l’armée de l’Air a été livré

atlas-20140725

La Direction générale de l’armement (DGA) a indiqué, ce 19 juin, avoir réceptionné le septième exemplaire de série de l’avion de transport A400M Atlas. La dernière livraison de cet appareil, baptisé depuis « Ville de Colmar », avait été faite en décembre 2014. D’ici 2019, 15 appareils devront été livrés à l’armée de l’Air.

Dans son communiqué, la DGA précise que cet avion, dont le numéro de série est MSN19, « dispose d’une première capacité de largage de parachutistes en chute libre par la rampe arrière de l’appareil ». Ce qui n’était pas le cas pour les précédents.

Cependant, d’autres capacités manquent encore à l’appel, comme le largage de parachutistes par les portes latérales, l’autoprotection et le ravitaillement en vol des hélicoptères. Les deux premiers points devraient être réglés d’ici 2016. Quant au troisième, il n’y a, pour le moment, pas de solution. D’où l’acquisition envisagée de 4 avions C-130H Hercules.

Cette livraison a été faite alors que le ministère espagnol de la Défense vient de lever l’interdiction totale des vols d’essais des A400M. Ces derniers avaient été suspendus après l’accident d’un appareil [ndlr, le MSN 23] destiné à la Turquie, le 9 mai, à Séville. Selon les premiers éléments de l’enquête en cours, trois des quatre moteurs de l’avion n’ont pas répondu aux sollicitations de son équipage. Un problème au niveau d’un des deux calculateurs, l’EPU, (Engine Control Unit), en serait la cause.

Par ailleurs, la semaine passée, le patron d’Airbus, Tom Enders, a estimé, dans les colonnes du magazine Wirtschaftswoche, que « les forces armées américaines allaient devenir, au plus tard dans la prochaine décennie, le plus gros client pour cet avion ».

En outre, et en dépit des difficultés, M. Enders a fait valoir que l’Atlas constituera une solution pour les pays qui ne voudraient du C-17 de Boeing, ni du C-130 J Hercules de Lockheed-Martin. « Il n’y a ces prochaines années qu’une seule alternative : l’A400M, qui consomme nettement moins et est plus polyvalent », a-t-il assuré.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].