Archives quotidiennes : jeudi, 18 juin, 2015

Pour un général britannique de la coalition, « Ramadi n’est pas une victoire » de l’EI

Le 17 mai dernier, Ramadi, la capitale la province d’al-Anbar, majoritairement sunnite, tombait aux mains du groupe État islamique (EI ou Daesh). Peu après, l’attitude des troupes irakiennes censées défendre la ville, fut l’objet de sévères critiques. « Ce qui est arrivé apparemment c’est que les forces irakiennes n’ont pas montré de volonté de se battre.

Bourget : La DGA présente trois innovations financées via le dispositif RAPID

À l’occasion du 51e Salon international de l’aeronautique et de l’espace, la Direction générale de l’armement (DGA) a mis en avant trois innovations développées en partie grâce à un financement via le dispositif RAPID (Régime d’appui à l’innovation duale), lequel vise à soutenir des projets de recherche industriel à fort potentiel technologique pouvant avoir des

Après le double attentat de N’Djamena, l’aviation tchadienne frappe Boko Haram au Nigéria

En première ligne dans les opérations militaires menées contre les groupes jihadistes qui sévissent dans le nord du Mali et Boko Haram, qui, lié à l’État islamique, a multiplié les incursions meurtrières au Cameroun et au Niger, le Tchad est particulièrement exposé au risque terroriste. Et ce qui était redouté a fini par se produire

M. Le Drian s’attend à plus de 15 milliards d’euros de prises de commandes pour l’industrie française de l’armement en 2015

L’année 2014 avait été un excellent cru pour l’industrie française de l’armement, avec 8,06 milliards d’euros de prises de commandes, un chiffre en progression de 17,3% par rapport au dernier exercice. Et, cette année, la hausse s’annonce spectaculaire, avec la signature d’importants contrats, comme avec l’Égypte et le Qatar. Invité, ce 18 juin, de BFMTV,

Le mouvement taleb craint l’émergence de l’État islamique en Afghanistan

Que le groupe État islamique (EI) chercher à s’implanter en Afghanistan et au Pakistan n’est pas un mystère. Le chef de cette organisation, Abu Bakr al-Baghdadi a ainsi reçu, au début de cette année, le ralliement de plusieurs commandants taliban locaux. En outre, certains chefs jihadistes ont dits soutenir l’EI, sans toutefois aller jusqu’à lui