Le Qatar commande 4 avions de transport C-17 Globemaster III

c17-20150616

Après un contrat portant sur l’achat de 24 Rafale, le Qatar poursuit ses acquisitions au bénéfice de ses forces aériennes en passant commande, le 15 juin, de 4 avions de transport C-17 Globemaster III auprès de Boeing. Ces appareils viendront s’ajouter aux 4 autres précédemment livrés entre 2009 et 2012.

Il s’agit, selon général Ahmed Al-Malki, le commandant ajoint de la Qatari Emeri Air Force, « d’améliorer les capacités d’opérations dans le monde entier ».

Le montant du contrat n’a pas été précisé mais il pourrait être de l’ordre de 1,6 milliard de dollars si l’on se base sur l’avis favorable émis en novembre 2014 par l’US Defense Security Cooperation Agency (DSCA) à d’une demande d’acquisition de 4 C-17 supplémentaires déposée par l’Australie.

Développé au début des années 1990, ce quadrimoteur peut transporter 70 tonnes de charge sur plus de 5.000 km. Cet appareil a été acquis par les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l’Australie, l’Otan [ndlr, pour Heavy Airlift Wing], au Qatar, l’Inde et les Émirats arabes unis.

En septembre 2013, Boeing avait annoncé la fermeture des lignes d’assemblage du C-17 pour la mi-2015, après avoir livré 223 exemplaires à l’US Air Force. Au moment de prendre cette décision, il restait encore à construire une dizaine d’appareils destinés à l’exportation (sur les 43 commandés). Mais le constructeur américain avait anticipé de probables nouvelles commandes en fabriquant, sur fonds propres, 13 avions de plus pour ensuite les proposer sur le marché international. Un pari qui est donc en passe d’être gagné.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].