Kameleon, la caméra qui filme de jour comme de nuit, récompensée par le prix « Ingénieur général Chanson »

kameleon-20150605-2

Voir en couleur malgré une obscurité totale pouvait jusqu’à présent relever de la science fiction… Pourtant, les travaux de deux ingénieurs de la société corrézienne Photonis ont permis de réaliser de prodige avec la caméra couleur à très bas niveau de lumière CMOS Kameleon.

Pour le moment, les images obtenues via les technologies infrarouge et thermique sont monochromes, ce qui n’est pas l’idéal pour repérer des détails susceptibles d’être déterminants quand il s’agit de préparer une opération. Avec la CMOS Kameleon, il est donc possible de filmer en couleur pendant la nuit.

Cette avancée technologique majeure a été récompensée, le 2 juin, par le prix Ingénieur général Chanson, décerné chaque année par l’Association de l’Armement Terrestre (AAT), qui compte parmi ses membres des personnalités issues de la communauté des armements terrestres appartenant ou ayant appartenu à la DGA, aux armées, à l’industrie ou à la recherche.

« Au départ, nous avancions à tâtons, convaincus tout de même qu’une solution technologique existait. Nous avons cherché du côté de la répartition spectrale (la palette des couleurs dans la lumière visible) et ajusté la balance des blancs afin de comprendre dans quelle partie du spectre nous manquions de sensibilité », expliquait, l’an passé, au sujet de la CMOS Kameleon, Damien Letexier, docteur et ingénieur en recherche et développement chez Photonis, sur le site de la Direction générale de l’armement (DGA).

« Pour pallier ce manque, nous avons ainsi décidé de ne pas filtrer certains pixels et avons ensuite cherché le bon algorithme. Celui qui allait permettre une bonne reconstruction colorimétrique », avait-il ajouté.

Ce projet a bénéficié d’un financement via le dispositif RAPID (Régime d’appui à l’innovation duale), dont l’objet est de soutenir les PME de moins de 2 000 salariés ayant des projets technologiques pouvant avoir une application civile et militaire.

Comme l’explique la DGA, la caméra Kameleon est susceptible d’avoir de nombreuses applications pour les armées, comme « la surveillance urbaine, l’aide à la conduite de véhicules blindés de nuit, l’intégration dans le casque des pilotes d’hélicoptères civils et militaires, la surveillance des voies de circulation ou l’extension de l’utilisation des drones de surveillance la nuit ».

Photo : A gauche, image prise au crépuscule. A droite, image prise à la pleine lune

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].