Archives quotidiennes : jeudi, 4 juin, 2015

De violents combats ont opposé les forces ukrainiennes et les séparatistes près de Donetsk

Dans un communiqué diffusé le 3 juin, l’état-major de l’armée ukrainienne a accusé les rebelles séparatistes pro-russes du sud-est du pays (Donbass) d’avoir « déclenché une offensive majeure » en direction de Mariinka, une localité qui, située à une vingtaine de kilomètres de Donetsk, est encore sous le contrôle de Kiev. La même source a précisé que

Les effectifs de la force Sangaris vont presque diminuer de moitié d’ici la fin juin

Prévue pour durer 6 mois, l’opération Sangaris, lancée le 5 décembre 2013 en Sangaris afin de mettre un terme aux affrontements entre ex-rebelles de la Séléka et miliciens anti-balaka, est encore en cours. Cependant, ses effectifs, qui ont été supérieurs à 2.000 hommes engagés au plus fort de la crise, vont diminuer significativement d’ici la

Pour le coordinateur de la coalition, il faudra au moins une « génération pour vaincre l’idéologie » de l’État islamique

L’attentat commis en décembre 1992 contre le Movenpick Hôtel qui hébergeait des soldats américains à Aden (Yémen) n’est pas dans toutes les mémoires. Et pourtant, il a été le premier à être perpétré par al-Qaïda. Ont ensuite suivi les attaques contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie (1998), le destroyer USS Cole, le

Le taux de disponibilité des avions de patrouille maritime Atlantique 2 n’est que de 25%

Comme les ravitailleurs de type C-135FR sont indispensables aux Forces aériennes stratégiques (FAS) ainsi qu’aux opérations assurées quotidiennement par l’armée de l’Air, les avions de patrouille martime Atlantique 2 (ATL2) mis en oeuvre par l’aéronautique navale sont tout aussi utiles à la dissuasion nucléaire étant donné qu’ils assurent des missions de sûreté et de soutien

La Marine nationale n’aura seulement 15 frégates de premier rang qu’en 2029

Il fut un temps où il était question de doter la Marine nationale de 23 frégates de premier rang, c’est à dire des navires ayant des moyens anti-sous-marins et anti-aériens. Une nécessité, compte tenu du fait que la France dispose du dispose du deuxième domaine maritime mondial, derrière les États-Unis. Seulement, faute de se donner