L’aviso « Commandant Birot » sauve à nouveau 297 migrants naufragés en Méditerranée

frontex-20150521

Le 2 mai, dans le cadre de l’opération Triton, menée sous l’égide de Frontex, l’agence européenne chargée de la surveillance des frontières extérieures de l’espace Schengen, l’aviso « Commandant Birot » s’était porté au secours de 217 migrants en détresse près des côtes libyennes.

Plus de deux semaines plus tard, soit le 20 mai, le navire de la Marine nationale est de nouveau intervenu pour prendre en charge 297 migrants naufragés, à 300 km au sud-est de l’Italie. Et cela, sous la responsabilité du Centre de coordination des opérations de sauvetage de Rome (MRCC Rome – Maritime rescue coordination center).

Les naufragés, parmi lesquels il y a avait 51 femmes et enfants, se trouvaient à bord de l’Afandia, un bateau de pêche d’une vingtaine de mètres de long. L’intervention de l’aviso a été décidée après la détection de ce dernier par un avion italien.

Par la suite, le « Commandant Birot » a mis le cap vers Tarente, où les migrants secourus seront pris en charge par les autorités italiennes.

Au total, le même jour, environ 900 personnes ont été récupérées en Méditerranée. Outre les 297 naufragés secourus par l’aviso français, la marine italienne a porté assistance à 286 migrants qui avaient pris place à bord d’une embarcation de fortune. Lors d’une autre opération, une vedette des garde-côtes et un cargo battant pavillon néerlandais en ont sauvé 320 autres dans les eaux maltaises.

Depuis le début de l’année, plus de 38.000 clandestins sont arrivés en Italie et près de 1.800 sont morts ou disparus en tentant de traverser la Méditerranée, selon le bilan fourni par l’Organisation internationale des migrations, qui précise que « les Érythréens sont les plus nombreux, devant les Ethiopiens, les Somaliens, les Syriens, les Nigérians, les Gambiens et d’autres pays d’Afrique sub-saharienne ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].