Vigipirate : Un militaire agressé à l’aéroport d’Orly

Alors qu’il se trouvait dans une zone non ouverte au public, un sous-officier en mission Vigipirate à l’aéroport d’Orly a été agressé vers 14h15, le 10 avril, par un homme armé d’un couteau .

Le militaire se « lavait les mains dans les toilettes réservées au personnel de l’aéroport, près du local réservé aux militaires, (lorsqu’il) a ressenti un coup dans le dos », a confié une source proche de l’enquête.

Le sous-officier, un sergent, « a été blessé car il y a un échange de coups, mais il n’a pas été atteint d’un coup de couteau », a précisé une source judiciaire. L’agresseur est « de type européen, vêtu d’un bonnet noir et d’un blouson noir ». Il est, à l’heure actuelle, encore activement recherché.

Le sergent « s’est retrouvé nez à nez avec un homme habillé de noir avec un bonnet, des gants et un couteau. Il y a eu un échange de coups et l’individu a pris la fuite. Le militaire est choqué, mais pas blessé », a confirmé une autre source proche du dossier. Une enquête pour « tentative d’homicide volontaire » a été confiée confiée à la Direction de la Police Judiciaire de la Préfecture de Police.

Dans un communiqué commun, les ministres de l’Intérieur et de la Défense, Bernard Cazeneuve et Jean-Yves Le Drian, ont condamné « avec la plus grande fermeté l’agression dont a été victime » le sous-officier qui, ont-ils souligné, a  » réussi à rapidement mettre en fuite son agresseur ».

Les commentaires sont fermés.