Allemagne : Une enquête met en cause la précision du fusil d’assaut HK G-36

g36-20140624

Quand, au cours des années 1990, les ingénieurs de l’entreprise Heckler & Koch développèrent le fusil d’assaut HK G-36, qui est aujourd’hui l’arme principale de la Bundeswehr, ils n’imaginèrent pas tous les scénarios d’utilisation possible, à commencer par un engagement des troupes allemandes en Afghanistan.

Or, il est apparu que ce fusil manquait de précision et présentait des « lacunes importantes » par temps chaud. Dans un premier temps, la qualité des munitions utilisées a été mise en cause. Mais les conclusions d’une enquête, commandée l’an passé à la suite de la décision de suspendre les commandes de G-36, sont sans appel : c’est bel et bien l’arme qui a un problème.

En effet, il a été établi que le G-36 perd considérablement en précision quand il fait trop chaud, avec des écarts pouvant aller jusqu’à 50 cm. A priori, cela viendrait d’un élément en composite lié au canon, qui perdrait de sa consistance sous effet de la chaleur.

Le rapport final de l’enquête menée par l’institut indépendant Ernst-Mach, le Centre technique de la Bundeswehr pour les armes et munitions (WTD 91) et l’Institut de recherche de la Bundeswehr pour les matériaux est attendu pour la mi-avril.

« Nous allons regarder les conséquences à en tirer à moyen terme pour les forces armées, et voir si un nouveau fusil de service doit être présenté », déclaré Ursula von der Leyen, le ministre allemand de la Défense. En attendant, des consignes ont été données aux militaires allemands pour éviter la surchauffe de leur arme.

De son côté, Heckler & Koch s’est dit « choqué » par la mise en cause du G-36 (et donc de sa réputation), d’autant plus que son arme avait été certifiée par la Bundeswehr, qui en a reçu 178.000 exemplaires. Qui plus est, l’armurier, qui emploie 700 personnes, est sous pression à cause de la politique restrictive menée par Berlin en matière d’exportation de matériels militaires.

« Pendant pratiquement six mois, les Forces Armées Allemandes n’ont pas contacté Heckler & Koch au sujet des allégations relatives au G36, qui est un fusil d’assaut à la technologie avancée et reconnue dans le monde entier. Jusqu’à présent, il n’a pas été possible pour Heckler & Koch de contribuer à clarifier les allégations en s’appuyant sur des faits », a plaidé l’industriel, par voie de communiqué.

« Les résultats actuellement diffusés contredisent radicalement les essais les plus complets et les plus poussés conduits par Heckler & Koch sur la base des rumeurs liées à la précision de l’arme après des tirs prolongés ou en conditions climatiques chaudes. Ces études ont montré qu’il n’existait pas de limitation d’emploi opérationnel de l’arme dans le cadre d’une utilisation correcte, même en comparaison avec d’autres fusils d’assaut », a encore fait valoir l’armurier allemand.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].