Un hélicoptère AH-64 Apache néerlandais s’est écrasé dans le nord du Mali

apachenl-20150121

Un hélicoptère d’attaque AH-64 Apache des forces néerlandaises s’est écrasé, ce 17 mars, à une vingtaine de kilomètres de Gao (Nord du Mali), alors qu’il s’apprêtait à atterrir. Les deux occupants de l’appareil sont malheureusement décédés.

Un temps annoncée par l’agence Reuters et l’AFP, l’information a été confirmée à 20H00 par le général Tom Middendorp, le chef d’état-major des armées néerlandaises.

L’hélicoptère appartenait à l’Escadron 301 de la base aérienne de Gilze-Rijen. Apparemment, il aurait eu un problème mécanique peu avant de s’écraser. Son équipage était constitué par le capitaine René Zeetsen (30 ans) et le lieutenant Ernst Mollinger (26 ans). Ce dernier a été pris en charge médicalement par la force française Barkhane avant de succomber à ses blessures.

Dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), les Pays-Bas ont déployé au Mali un contingent de 450 militaires ainsi que 4 AH-64 Apache et 3 hélicoptères de transport CH-47 Chinook.

Les AH-64 Apache néerlandais sont intervenus, en janvier dernier, dans la région de Tabankort, en réponse à des tirs d’armes lourdes contre des casques bleus de la MINUSMA effectués par des combattants de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA).

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].