Le BPC Sébastopol effectue sa première sortie en mer

Alors que le Bâtiment de projection et de commandement (BPC) « Vladivostok » est toujours en attente d’être livré à la marine russe, le second navire du même type commandé par la Russie en 2011, le BPC Sébastopol, en cours de construction au chantier naval STX de Saint-Nazaire, a appareillé, ce 16 mars, pour sa première sortie en mer. Et cela, sans marin russe à bord.

Le retour du navire à Saint-Nazaire est prévu pour la fin de cette semaine. D’autres essais techniques seront ensuite menés en avril prochain.

Théoriquement, le BPC Sébastopol devrait être remis à la marine russe l’automne 2015. Seulement, en raison de la crise ukrainienne et du soutien apporté par Moscou aux séparatistes du Donbass, la livraison des deux navires est suspendue jusqu’à « nouvel ordre ». Ce qui n’est pas sans avoir un coût, notamment pour ce qui concerne le BPC Vladivostok.

Pour rappel, la vente de ces deux navires de type Mistral, capables d’emporter des hélicoptères, une force amphibie et un état-major embarqué, a été conclue en juin 2011 pour 1,2 milliard d’euros.

« Il y a un contrat. Nous considérons qu’il sera honoré (…) Mais si le contrat est rompu, nous ne serons pas trop mécontents. Nous espérons qu’on nous remboursera l’argent que nous avons payé », avait affirmé, en décembre, Vladimir Poutine, le président russe, au sujet de ces deux navires.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].