La piste portugaise se confirme pour le TCD Siroco

Contrainte budgétaire oblige, la Marine nationale devra se séparer, cette année, du Transport de chalands de débarquement (TCD) Siroco alors que ce navire lui a encore été utile pour acheminer le matériel nécessaire au détachement chasse déployé par l’armée de l’Air en Jordanie dans le cadre de la coalition anti-EI (État islamique ou Daesh) et qu’il a encore du potentiel puisqu’il était question d’un possible désarmement à l’horizon 2022.

Aussi, comme le TCD Foudre avant lui, vendu à la marine chilienne en 2011, le Siroco est à vendre pour 80 millions d’euros. Pour en obtenir le prix demandé, le mieux est d’avoir plusieurs clients. Le Chili aurait été intéressé mais ses finances ne lui permettent apparemment pas de s’offrir un second navire de ce type.

Le Brésil, qui a déjà racheté le porte-avions Foch (appelé désormais « Sao Paulo), serait intéressé. Pour le moment, aucune décision n’a été prise et il semblerait que Brasilia donne plutôt la priorité à la construction de deux navires amphibies sous licence dans le cadre du  » Programa de Obtenção de Navios Anfibios » (PRONANF).

Mais un troisième client potentiel a fait part de son intérêt. Selon IHS Janes, la Direção-Geral de Recursos da Defesa Nacional (DGRDN), l’équivalent français de la Direction générale de l’armement française, envisage sérieusement l’acquisition du TCD Siroco, lequel a d’ailleurs opportunément fait une escale à Lisbonne en février dernier.

Mais là encore, tout dépendra de l’argent disponible pour une telle opération. A priori, le ministère portugais de la Défense pourrait décider d’y allouer des fonds qui étaient initialement destinés à la modernisation de deux frégates.

Cela fait très longtemps que la marine lusitanienne souhaite doper ses capacités amphibies. Il était même question de construire un navire polyvalent logistique (« Navio Polivalente Logistico », ou NAVPOL) sous licence. Mais en raison du coût et de la situation financière du pays, ce programme a été suspendu jusqu’à nouvel ordre. D’où l’intérêt pour le TCD Siroco…

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].