Comment gagner du temps et de l’argent? : La base aérienne d’Evreux a trouvé une solution

evreux-20150210Depuis que les forces armées sont devenues professionnelles, certaines tâches, comme l’entretien de espaces verts et des locaux, voire même le gardiennage, ont dû être confiée au secteur privé. Il s’agit ainsi de permettre aux militaires de se concentrer sur leur « coeur de métier ». Et pour qu’une externalisation soit décidée, elle doit « assurer dans la durée des gains économiques et budgétaires significatifs ».

Seulement, ce n’est pas toujours le cas. « Nous avons eu des dépenses supplémentaires avec la politique d’externalisation et l’on peut vérifier aujourd’hui que dans un certain nombre de cas,  comme l’entretien des bases et des locaux, ou encore la restauration, cela coûte beaucoup plus cher que lorsque ces services étaient assurés en interne », a même fait valoir, en mai dernier, Mme Patricia Adam, qui préside les travaux de la commission « Défense  » de l’Assemblée nationale.

Et la base aérienne d’Évreux vient d’apporer un nouvel exemple. En janvier, son stand de tir a subi un dégât des eaux ayant provoqué l’affaiblissement d’une butte de protection de plusieurs tonnes de sable.

Un devis prévoyait deux mois de travaux pour tout remettre d’aplomb. Finalement, il a aura fallu 2 jours à un groupe d’une trentaine d’aviateurs et de civils de la défense bénévoles armés de pelles et de seaux pour réparer les dommages! À chacun d’apprécier la pertinence (pour ne pas dire autre chose) du devis en question…

« Grâce à l’initiative d’un officier supérieur de la base de défense (BdD) d’Evreux qui a su mobiliser un groupe de bénévoles, nous avons pu remettre en état ce site crucial pour la formation et le maintien en condition opérationnelle de nos aviateurs », a expliqué le colonel Fabrice Féola, le commandant de la BA 105.

Et comme le dit l’adage, le temps, c’est de l’argent. Ce que n’a pas manqué de souligner l’armée de l’Air : cette « initiative a notamment permis à la base aérienne d’économiser de précieuses ressources financières ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].