Archives quotidiennes : samedi, 17 janvier, 2015

Les États-Unis pourraient envoyer jusqu’à 1.000 militaires au Moyen Orient pour former l’Armée syrienne libre

Puisqu’il n’est pas question de s’allier avec Bacher el-Assad et qu’il faut, dans le même temps, éliminer la menace que représentent l’État islamique (EI ou Daesh) et le Front al-Nosra, lié à al-Qaïda, la seule solution est de former les combattants de l’Armée syrienne libre (ASL), c’est à dire la branche laïque, ou du moins

La Russie va fournir des armes au Cameroun pour lutter contre Boko Haram

Après le Tchad, qui vient d’annoncer un soutien militaire, c’est au tour de la Russie de promettre au Cameroun des armes « modernes » pour équiper les forces armées camerounaises face au groupe jihadiste nigérian Boko Haram, lequel multiplie les incursions meurtrières dans l’extrême-nord du pays. Ainsi, selon les propos de Nikolay Ratsiborinskiy, l’ambassadeur de Russie au

Vigipirate : Le déploiement de 10.500 militaires sur le territoire national est aussi un défi logistique

Suite aux attentats qui ont endeuillé la France entre les 7 et 9 janvier, le président Hollande a décidé le déploiement de 10.500 militaires sur le territoire national dans le cadre d’une opération intérieure dont le format atteint les limites du contrat opérationnel des armées tel qu’il a été fixé par le dernier Livre blanc

Le Japon porte ses dépenses militaires à niveau inégalé depuis 1945

L’année 2015 sera celle du 70e anniversaire des bombardements d’Hiroshima et de Nagazaki. Elle sera aussi celle où les dépenses militaires japonaises auront atteint leur plus haut niveau depuis la fin de Seconde Guerre Mondiale, avec un budget alloué aux forces d’autodéfense du pays d’un montant de 4.980 milliards de yen (soit 36 milliards d’euros).

Nouvelle attaque jihadiste dans le centre du Mali

Les groupes jihadistes actifs dans le nord du Mali semblent mettre en oeuvre une nouvelle stratégie. En effet, plusieurs attaques visant spécifiquement les forces armées maliennes (FAMa) ont été menées dans le centre du pays depuis le début de cette année tandis que les forces internationales, en particulier les casques bleus de la Mission multidimensionnelle