Archives quotidiennes : mardi, 6 janvier, 2015

Une base irakienne où sont affectés des instructeurs américains régulièrement prise pour cible par l’EI

Actuellement, plus de 2.100 militaires américains ont été déployés en Irak afin de protéger les intérêts des États-Unis dans ce pays et de conseiller les forces armées irakiennes face aux jihadistes de l’État islamique (EI ou Daesh). Ils ne sont pas autorisés à prendre part à des actions de combat, sauf en cas de légitime

Le vétéran fugueur du 70e anniversaire du Débarquement s’est éteint

Il avait été la « vedette » des commémorations marquant le 70e anniversaire du Débarquement en Normandie, le 6 juin dernier. Bernard Jordan, un vétéran de la Royal Navy, s’est éteint 7 mois plus tard, à l’âge de 90 ans. L’annonce a été faite par la maison de retraite de Hove (sud-est de l’Angleterre), où il s’était retiré.

Attaque de Nampala au Mali : la piste jihadiste se confirme

Qui a attaqué le camp des forces armées maliennes (FAMa), le matin du 5 janvier, à Nampala, au Mali, près de la frontière avec la Mauritanie? L’assaut a commencé à 6H15 et s’est terminé aux environs de 11 heures. Un premier bilan avait fait état de 5 tués : il a depuis été revu à

Armée de l’Air : La BA 105 d’Évreux réfléchit au concept de « smart base »

En 2014, et dans le cadre du plan stratégique « Unis pour faire face », trois bases (Nancy, Istres et Avord) ont adopté le modèle « BA XXI » (Base aérienne du 21e siècle), avec la création de l’échelon escadre, de groupes d’appui à l’activité aérienne et de pôles d’intégration des soutiens. L’objectif est de renforcer ainsi la performance

Libye : Le gouvernement reconnu par la communauté internationale réclame des armes pour combattre les milices

En juin 2014, un nouveau Parlement a été élu en Libye. Et ce dernier soutient le gouvernement, qui, emmené par Abdallah al-Theni, est reconnu par la communauté internationale. Seulement, le Congrès général national (CGN), l’ancien Parlement dominé par les islamistes, n’a pas rendu les armes. Installé à Tripoli, grâce au concours de la milice Fajr