Archives mensuelles:: janvier 2015

La force Sangaris intervient contre des rebelles de l’ex-Séléka opposés au processus de réconciliation

Prochainement, un Forum de réconcilitation sera organisé à Bangui. Pour cela, des « consultations à la base » ont été lancées dans le pays, c’est à dire que des équipes de « facilitateurs » font le tour des préfectures afin de recevoir les doléances de la population. « Dans chaque préfecture, il y aura trois jours de discussions où les

Un expert présumé en armes chimiques de l’État islamique tué par une frappe de la coalition

En septembre dernier, l’examen d’un ordinateur portable ayant appartenu à un combattant de l’État islamique (EI ou Daesh) révélait que l’organisation jihadiste s’intéressait à la fabrication d’armes chimiques et bactériologiques. Des documents sur ce sujet avaient été trouvés, de même que des fatwas d’un imam saoudien (actuellement sous les verrous) justifiant l’emploi d’armes de destruction massive

Jebsheim devient la ville marraine du 1er Régiment de chasseurs parachutistes

En janvier 1945, la bataille de Colmar fait rage, dans des conditions météorologiques épouvantables. C’est que l’état-major allemand a mis les moyens pour bloquer l’avancée des forces alliés, américaines et françaises en particulier. Une localité va symboliser l’âpreté des combats : celle de Jebsheim. Le 26 janvier, le 254e Régiment d’Infanterie de l’US Army (RIUS)

L’armée portugaise va vendre une partie de ses casernes et de ses bases pour se moderniser

Quand les moyens financiers manquent ou, surtout, quand on ne veut pas payer le prix qu’il faudrait, il devient compliqué de moderniser les capacités de forces armées qui doivent par conséquent faire plus avec moins. La recette généralement retenue est de vendre une partie des emprises militaires, de diminuer les effectifs, voire de revendre certains

Des attaques de la branche égyptienne de l’État islamique font une trentaine de tués dans le Sinaï

Depuis la chute du régime d’Hosni Moubarak, en janvier 2011, la région du Sinaï, jusqu’alors démilitarisée en vertu des accords de paix de 1979 entre l’Égypte et Israël, est devenue peu à peu un repaire pour différents groupes jihadistes. Ces derniers ont en outre bénéficié de l’apport d’anciens prisonniers , grâciés par l’ancien président Morsi,

L’Union africaine veut une force multinationale de 7.500 hommes pour combattre Boko Haram

Capitale de l’État de Borno, situé dans le nord-est du Nigéria, Maiduguri, qui compte habituellement un million d’habitants, a vu sa population croître de façon exponentielle avec l’arrivée de réfugiés venant des zones conquises dans les environs par le groupe jihadiste Boko Haram, coupable d’exactions et de massacres de masse. L’objectif de ce dernier est

Selon l’État-major des armées, l’aviation française a neutralisé une « vingtaine » de jihadistes lors de deux frappes

Malgré le drame d’Albacete, où 9 aviateurs français ont trouvé la mort, les missions de l’armée de l’Air se poursuivent. « A côté de ça, nous sommes des soldats, notre vie de soldats continue », a résumé le général Mercier, son chef d’état-major (CEMAA). Et c’est vrai pour la 3e Escadre de Chasse de la base aérienne

La frégate anti-aérienne Jean Bart quitte l’opération Chammal

Le 21 octobre 2014, la frégate anti-aérienne était engagée dans l’opération Chammal, qui est le nom de la participation française à la coalition internationale emmenée par les États-Unis pour combattre l’État islamique (EI ou Daesh) en Irak et en Syrie. Pour rappel, l’opération française vise avant tout à assurer un soutien aérien aux troupes irakiennes,

Drame d’Albacete : L’héroïsme des aviateurs souligné par le chef d’état-major de l’armée de l’Air

Lors du point presse hebdomadaire du ministère de la Défense, le général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’Air (CEMAA), n’est pas seulement revenu sur les circonstances de l’accident d’un F-16 grec qui a coûté la vie, le 26 janvier, à 9 militaires français qui participaient au Tactical Leadeship Program (TLP), un exercice de

Selon M. Poutine, les exportations russes d’équipements militaires ont dépassé les 15 milliards de dollars en 2014

Les sanctions qui visent Moscou pour le rôle qui lui est prêté en Ukraine et l’annexion de la Crimée n’ont apparemment pas eu d’impact sur les exportations d’équipements militaires russes en 2014. « Le montant total des ventes a dépassé 15 milliards de dollars, et des contrats ont été signés pour presque 14 milliards de dollars »,