Archives quotidiennes : vendredi, 22 août, 2014

La base aérienne d’Istres va-t-elle perdre son escadron nucléaire?

Lors de la présentation du projet de loi de finances initiale 2014 pour la mission « Défense », il avait été précisé que les « premiers Rafale biplaces destinés à remplacer les avions du second escadron de Mirage 2000N seront livrés en 2014 ». En clair, l’Escadron de chasse 2/4 La Fayette, basé à Istres, va bientôt changer d’appareil.

Le 22 août 1914, l’armée française subissait les plus lourdes pertes de son histoire

« On attaquera l’ennemi partout où on le rencontrera », avait dit le général Joffre. La doctrine de l’état-major français, à l’époque, se résume en quatre mots : « l’offensive à outrance ». Le concept est dépassé et l’armée française va apprendre à ses dépens. Car, en ce mois d’août 1914, les armes ne sont plus les mêmes que

La France assignée en justice pour son intervention en Libye en 2011

L’avocat Marcel Ceccaldi a de la suite dans les idées. Conseil de Laurent Gbago, l’ancien président ivoirien qui ne voulait pas reconnaître sa défaite électorale face à Alassane Ouatarra, il vient d’assigner l’État français devant le tribunal de grande instance de Paris pour l’aide apportée aux rebelles libyens qui renversèrent le régime du colonel Kadhafi,

Selon le Pentagone, il faudra aussi s’attaquer à l’État islamique en Syrie

Pour Chuck Hagel, le secrétaire américain à la Défense, l’État islamique « va au-delà de tout ce que nous avons connu » en matière de terrorisme. Aussi, a-t-il ajouté, lors d’une conférence de presse donnée le 21 août, « nous devons être prêts à tout », sans donner davantage de précisions. L’EI « allie idéologie (et) sophistication de son savoir-faire

L’État islamique aurait recruté plus de 6.000 nouveaux jihadistes en juillet

Il est difficile d’avoir une idée précise des effectifs de l’État islamique, l’organisation jihadiste qui sème la terreur en Irak et en Syrie, tant les estimations varient selon les sources. Chercheur à l’Institut des relations internationales et stratégiques (IRIS), Karim Pakzad a avancé le chiffre « d’au moins 10.000 combattants ». Ce qui signifie qu’il s’agit-là d’un