Ancien chef militaire du mouvement taleb, le mollah Baradar, arrêté en 2010 au Pakistan pour des raisons obscures, avait appelé à planter des « fleurs » le long des routes afghanes. Mais il ne fallait pas y voir la moindre poésie.. Car pour l’ancien lieutenant du mollah Omar, ces « fleurs » étaient des engins explosifs improvisés (IED, pour