L’expérimentation du Tigre HAD à Djibouti donne satisfaction

tigre-20140730

Qualifié par la Direction générale de l’armement (DGA) en avril 2013 pour être ensuite livré à l’armée de Terre, le Tigre HAD (Appui et Destruction) fait actuellement l’objet d’une double expérimentation sous l’égide du groupement aéromobilité de la section technique de l’armée de Terre (GAMSTAT) afin de préparer son premier engagement extérieur d’ici la fin de cette année.

Après une campagne de tirs air-sol à Suippes, un détachement du 1er Régiment d’Hélicoptères de Combat (RHC) et une équipe du GAMSTAT ont pris la direction de Djibouti, le 28 juin, pour y effectuer une évaluation du Tigre HAD par « temps chaud » dans le cadre d’une expérimentation technico opérationnelle (EXTO).

Un autre objectif était de permettre aux équipages du 1er RHC de valider les conditions d’emploi de l’appareil et de rédiger éventuellement des procédures particulières (expérimentation tactique ou EXTA)

Pendant un mois, des essais techniques du Tigre HAD et de son systèmes d’armes ont été réalisés. La campagne a pris fin avec un exercice de synthèse effectué dans un cadre tactique au profit du 5e Régiment Interarmes d’outre-Mer (RIAOM). Au total, au moins 100 heures de vol ont été nécessaires.

« La validation de la projection opérationnelle d’un module TIGRE (2 hélicoptères), et la réalisation d’une campagne de tirs canon, roquettes et missiles, les objectifs de ce mois d’expérimentation à Djibouti ont tous été atteints », a fait valoir l’État-major des armées (EMA).

Par rapport à la version HAP (appui et protection), en service depuis quelques années déjà au sein de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT), le Tigre HAD dispose d’une motorisation plus puissante (+14%), d’une protection accrue, d’une suite de guerre électronique améliorée, d’un système IFF (distinction ami-ennemi), d’un système de visée optronique de meilleure qualité… et surtout de la capacité à tirer des missiles air-sol Hellfire II guidés par laser.

À terme, l’ALAT devrait pouvoir compter sur 60 exemplaires, 20 Tigre HAP devant être modifiés en HAD. Selon la dernière Loi de programmation militaire, au moins 16 machines de ce type seront livrées d’ici 2019.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].