L’Otan a donné le coup d’envoi d’un exercice naval en mer Noire

Programmé depuis plusieurs mois, l’exercice Breeze 2014 a été lancé par l’Otan, le 4 juillet, dans les eaux de la mer Noire. Et cela alors que les relations entre la Russie et l’Alliance atlantique restent crispées en raison des événements en Ukraine et de l’annexion de la Crimée par la Russie.

Ces manoeuvres navales doivent durer 10 jours. Elles impliquent la Bulgarie, la Turquie, la Grèce, le Royaume-Uni, les Etats-Unis, la Roumanie. Au total, selon le ministère bulgare de la Défense, elles vont mobiliser un millier de marins, 15 navires, deux hélicoptères, autant d’avions et une frégate américaine.

En outre, les navires du  Groupe permanent OTAN de lutte contre les mines (SNMCMG2) ont été sollicités pour prendre part ces manoeuvres, dirigée par la Bulgarie. Parmi eux, l’on trouve la frégate italienne ITS Aviere et l’ITS Rimini ainsi que le TCG Akçay (Turquie) et HMS Chiddingfold (Royal Navy).

Moins important en termes de moyens engagés par rapport à l’édition précédente, l’exercice Breeze 2014, va se dérouler dans les eaux bulgares, à 250 km environ de la Crimée. Il s’agit, selon le ministère bulgare de la Défense, de « renforcer la solidarité et la préparation régionale des pays membre » de l’Otan.

Après Breeze 2014, les navires du SNMCMG2 iront ensuite faire escale en Roumanie, où, a précisé l’Otan, « d’autres activités d’entraînement collectives les attendent ».

 

 

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].