Archives quotidiennes : vendredi, 20 juin, 2014

Pour la première fois, un drone Harfang en mission au Sahel a été piloté depuis la base aérienne de Cognac

Contrairement à l’US Air Force, dont les drones MALE (Moyenne altitude longue endurance) Predator et Reaper sont pilotés depuis la base aérienne de Creech (Nevada), les équipages de l’armée de l’Air (pilote et opérateur-capteur) sont envoyés au plus près du théâtre des opérations, comme c’est ainsi le cas actuellement pour la bande sahélo-saharienne (BSS). Cela

La Marine nationale ne gardera pas le patrouilleur hauturier « L’Adroit »

Développé sur fonds propres, le patrouilleur hauturier « L’Adroit » (gamme Gowind) fit l’objet d’un accord entre DCNS et la Marine nationale, lors de l’édition 2010 du salon Euronaval. Etant donné le manque patrouilleurs au sein de la Royale (le retrait des P-400 ayant commencé), les marins y trouvaient leur compte : ils disposaient ainsi d’un bâtiment

Le Parlement autorise définitivement les « Entreprises privées de protection des navires »

L’une des raisons qui expliquent le recul du nombre d’actes de piraterie au large de la Somalie est la présence de gardes armés à bord des navires civils croisant dans les eaux de l’océan Indien et la mer Rouge. « Nous constatons que les bateaux embarquant des gardes privés armés ne sont plus la cible des

L’enquête sur la mort du sous-lieutenant Hami, élève à l’ESM Saint-Cyr, se poursuit

Elève brillant de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr Coëtquidan qu’il avait intégrée directement en 3e année après avoir un obtenu un Master Affaires Internationales spécialité Sécurité Internationale, le sous-lieutenant Jallal Hami, 24 ans, perdait la vie lors d’une soirée « de transmission des valeurs et des traditions » organisée au cours de la nuit du 29 au

Irak : Les jihadistes d’EIIL s’emparent d’une ancienne usine d’armes chimiques

Jusqu’en 1991, au moins, le complexe d’Al Muthanna, situé à quelque 70 km au nord-ouest de Bagdad, était une pièce importante du projet 922, lequel visait à développer et à produire des armes chimiques en Irak, comme le gaz moutarde (ypérite), dérivé du sarin, tabun, etc… Après la première guerre du Golfe, et dans le

Les Etats-Unis enverront 300 conseillers militaires à Bagdad et sont prêts à des « frappes ciblées » si nécessaire

Parlant souvent de « terminer » (mais plus rarement de gagner) les guerres dans lesquelles son pays est engagé, il aurait été surprenant de voir le président Obama annoncer, lors de son allocution du 19 juin, une nouvelle intervention militaire américaine de grande ampleur pour mettre en échec les jihadistes de l’Etat islamique en Irak et au