Archives quotidiennes : jeudi, 5 juin, 2014

L’armée allemande veut être plus attractive pour améliorer son recrutement

« Qui investit des milliards dans l’équipement peut aussi investir des millions pour le personnel ». Telle est la philosophie du plan « Bundeswehr in Führung – Aktiv.Attraktiv.Anders » que vient de présenter Ursula von der Leyen, Mme le ministre allemand de la Défense. Depuis qu’elle a abandonné la conscription pour se professionnaliser, la Bundeswehr rencontre énormément de difficultés

La Russie lève son embargo sur les armes à destination du Pakistan

Depuis l’époque de l’URSS, la Russie s’interdisait de vendre des armes au Pakistan. Au moins deux raisons expliquent cette posture. La première est qu’il était incevable, pour les dirigeants de l’époque, de livrer des matériels militaires à un pays ennemi de l’Inde. Dans les années 1960, cette dernière devint en effet le premier client (hors

M. Le Drian rend hommage aux SAS français

C’est un épisode du Débarquement qui est encore relativement peu connu du grand public Au cours de la nuit du 5 juin 1944, soit quelques heures avant le Jour J, 4 « sticks » du 4e Bataillon d’Infanterie de l’Air (BIA), alors intégré à la brigade SAS (Special Air Service) britannique et placé sous les ordres du

Un écrivain d’origine russe lauréat du prix littéraire Erwan Bergot, décerné par l’armée de Terre

Faire un choix parmi les oeuvres sélectionnées pour le prix littéraire Erwan Bergot, décerné tous les ans par l’armée de Terre pour distinguer un livre « célébrant l’engagement au service de la France et de ses valeurs essentielles », est souvent difficile. L’édition 2014 n’y a pas coupé, avec des auteurs connus et reconnus, comme Jean-Christophe Ruffin

Les Etats-Unis envoient 3 bombardiers stratégiques B-52 en Europe

Au vu du contexte actuel, marqué par la crise russo-ukrainienne, l’annonce faite par les Etats-Unis de l’envoi de 3 bombardiers stratégiques B-52 en Europe peut être interprété comme étant un message politique envoyé aussi bien à l’intention de Moscou qu’a celle des pays alliés qui redoutent, à tord ou à raison, d’être à leur tour