La mission Eufor RCA officiellement lancée

Le 21 mars dernier, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a déploré le peu d’empressement de la communauté internationale pour sortir la Centrafrique de la crise dans laquelle elle est plongée depuis maintenant plus d’un an.

« Pour aborder la crise dans tous ses aspects (…), des financements seront indispensables.  Cependant, les donateurs n’ont contribué qu’à hauteur d’une petite fraction des annonces qu’ils ont faites ces derniers mois pour faire face aux besoins humanitaires, organiser les élections et appuyer la MISCA (Mission internationale de soutien à la Centrafrique, ndlr) », a-t-il affirmé.

Mais Ban Ki-moon n’a pas manqué de faire aussi que la mission militaire promise par l’Union européenne (Eufor RCA) et autorisée par la résolution 2134 du Conseil de sécurité des Nations unies n’avait toujours pas été déployée. Et d’inviter, par conséquent,  les Etats membres « à fournir le reste des troupes et des moyens logistiques nécessaires au déploiement de la force ».

Le principe de cette mission militaire avait été adopté le 20 janvier par les ministres des Affaires étrangères des Etats membres. Restait alors à trouver les effectifs et les moyens nécessaires, sachant que la France allait être la « nation-cadre ». Il aura fallu 5 conférences de génération pour y arriver, ainsi qu’un appel des ministres français des Affaires étrangères et de la Défense visant à presser leurs partenaires européens.

Finalement, l’opération Eufor RCA a officiellement été lancée le 1er avril par le Conseil de l’Union européenne. Cela a été possible grâce à des contributions de dernières minutes. Ainsi, l’Italie serait prête à déployer à Bangui un détachement de 40 hommes avec leurs véhicules. Idem pour l’Espagne (90 hommes) et la Suède. Les moyens logistiques, notamment aériens, seront fournis par l’Allemagne (location d’heures de vol d’avions Antonov) et le Royaume-Uni. Les autres contributeurs sont l’Estonie, la Lettonie, la Pologne, le Portugal, la Géorgie, qui, pourtant, n’est pas membre de l’Union européenne, et, bien évidemment, la France.

« L’Eufor RCA doit apporter un soutien temporaire en vue de l’instauration d’un environnement sûr et sécurisé dans la région de Bangui, dans l’optique d’un passage de relais à une opération de maintien de la paix des Nations unies ou aux partenaires africains. La force contribuera ainsi tant aux efforts déployés à l’échelle internationale pour protéger les populations les plus exposées qu’à la création des conditions nécessaires à la fourniture de l’aide humanitaire. L’EUFOR RCA opérera à Bangui et à l’aéroport de la capitale », indique le communiqué diffusé par le Conseil.

La force européenne, commandée depuis un quartier général établi à Larissa (Grèce) par le général français Philippe Pontiès, « comprendra jusqu’à 1.000 soldats » (soit l’équivalent d’un régiment…). »Les coûts communs de l’opération sont estimés à 25,9 millions d’euros pour la phase préparatoire et un mandat pouvant aller jusqu’à six mois à compter de la date à laquelle la force aura atteint sa pleine capacité opérationnelle », précise le communiqué.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaires

  1. de Sempre en Davant
  2. de LeGaulois

    Répondre

    • de Savancosinus

      Répondre

      • de LeGaulois

        Répondre

      • de Kare diop

        Répondre

        • de Savancosinus

          Répondre

    • de Marie Claude

      Répondre

  3. de Eryx

    Répondre

  4. de Frédéric

    Répondre

  5. de platoon94

    Répondre

  6. de Faublas

    Répondre

  7. de parabellum

    Répondre

  8. de DRAILLET

    Répondre

  9. de Nonmaisdisdonc

    Répondre

  10. de LeGaulois

    Répondre

  11. de Faublas

    Répondre

  12. de Jeune Con

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>