L’aviation américaine dispose de deux appareils pour effectuer des missions de reconnaissance et d’espionnage (voire même plus si l’on prend en compte les drones furtifs RQ-170 Sentinel et RQ-180), à savoir l’avion U2 « Dragon Lady » de Lockheed-Martin et le RQ-4 Global Hawk de Northrop Grumman. Depuis des années, et dans le cadre de mesures de rationalisation,