Archives quotidiennes : vendredi, 28 mars, 2014

Le Service de santé des armées a reçu un scanner de nouvelle génération pour les opex

Le Service de santé des armées (SSA), dont le contrat opérationnel suppose qu’il doit être en mesure de soutenir les forces « projetées » avec du matériel médical performant, a indiqué, le 26 mars, avoir reçu le premier exemplaire d’un scanner de nouvelle génération pourvant être déployés sur les théâtres d’opération extérieurs. Un scanner permet d’obtenir des

L’ancien Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg sera le prochain secrétaire général de l’Otan

Le mandat d’Anders Fogh Rasmussen, l’actuel secrétaire général de l’Otan, ayant déjà été prolongé d’un an, il fallait lui trouver un successeur d’ici le prochain sommet de l’Alliance, qui doit avoir lieu les 4 et 5 septembre au pays de Galles. Aussi, plusieurs candidats, plus ou moins officiellement déclarés, étaient en lice, dont Pieter De

La Chine disposera bientôt d’une capacité de dissuasion en mer crédible

Pendant longtemps, les marins américains se tapaient sur les cuisses en affirmant qu’ils pouvaient écouter les sous-marins chinois sortir de leur base depuis l’Australie. Selon une évaluations publiée en 2011 par l’US Navy indiquait que même les nouveaux submersibles de l’armée populaire de libération (APL) pouvaient être « détectés dans la première zone de convergence », c’est

La Lituanie veut doubler son budget de la Défense d’ici 5 ans

Faute de moyens, la surveillance de l’espace aérien des pays baltes (Lituanie, Lettonie, Estonie) est assurée par à tour de rôle par des Etats membres de l’Otan, dans le cadre de la mission Baltic Air Policing. Avec les récents évènements en Ukraine et l’annexion de la Crimée par la Russie, les Etats-Unis ont augmenté le

Les dauphins ukrainiens enrôlés dans la marine russe

Dans les années 1960, la marine américaine lança le programme NMMP (US Navy Marine Mammal Program) consistant à exploiter le système d’écholocation des dauphins. Pour évoluer dans leur environnement, ces mammifères marins émettent en effet des signaux sonores leur permettant de fonctionner comme un sonar. D’où l’idée de les utiliser pour repérer des mines sous-marines