Archives quotidiennes : lundi, 17 mars, 2014

Le 1er RIMa se souvient du caporal-chef Alexandre Van Dooren

Il y a un an, dans le cadre de l’opération Serval, le caporal-chef Alexandre Van Dooren perdait la vie lors d’une mission visant à rechercher et à détruire des caches appartenant aux groupes terroristes implantés au sud de Tessalit, dans le nord du Mali. Pilote d’AMX-10 RC, son véhicule avait malheureusement roulé sur une engin

Que va-t-il se passer pour les unités de l’armée ukrainienne implantées en Crimée?

Avec un score digne des démocraties populaires du temps de la guerre froide, le rattachement de la Crimée à la Russie, qui a fait l’objet d’un référendum le 16 mars, a été approuvé par 97% des votants selon les derniers résultats définitifs annoncés ce jour. Et depuis, même si l’issue de cette consultation est vivement

L’armée italienne devra se serrer le ceinturon d’encore un cran

Le nouveau président du Conseil italien, Matteo Renzi, est jeune, ambitieux et, dit-on, plein d’idées pour mettre son pays sur les bons rails. Seulement, comme il a besoin de beaucoup d’argent pour financer le plan de relance qu’il a présenté la semaine passée, il lui faut tailler dans les dépenses publiques. Chose plus facile à

Tensions entre Pékin et Manille au sujet d’un récif en mer de Chine

Les différends territoriaux ne manquent pas dans la région Asie-Pacifique. Et pour une large part, ils impliquent la Chine. Il a été beaucoup question, ces derniers mois, des relations tendues entre Pékin et Tokyo au sujet de l’archipel Senkaku/Diaoyu, lesquelles ont motivé une hausse relativement importante des dépenses militaires japonaises. Mais ce serait oublier les

Les forces spéciales américaines interceptent un pétrolier nord-coréen en Méditerranée

Le pétrolier Morning Glory, dont il a été dit qu’il battait pavillon nord-coréen, n’aura finalement pas été bien loin. La semaine dernière, ce navire avait chargé illégalement une cargaison de brut au port d’al-Sedra, aux mains de rebelles autonomistes de la Cyrénaïque, dans l’est de la Libye. Le gouvernement libyen avait alors dénoncé un « acte