Singapour confirme l’achat de 6 avions ravitailleurs A330 MRTT

Après l’Australie, les Emirats arabes unis, le Royaume-Uni et l’Arabie Saoudite, Singapour a confirmé, la semaine passée, sa décision d’acquérir 6 avions ravitailleurs A330 MRTT d’Airbus Military Defense & Space pour remplacer ses 4 Boeing KC-135 vieillissants, actuellement mis oeuvre par le 112 Squadron basé à Changi.

L’avion-ravitailleur européen était en compétition avec le KC-46A de Boeing, sélectionné par l’US Air Force en 2011 aux dépens de l’A330 MRTT, après un appel d’offres mouvementé… Le constructeur américain a fait part de sa « déception » tout en disant « rester fier » de sa « relation de longue date avec Singapour » et être prêt à répondre à d’autres sollications de pays souhaitant moderniser leurs capacités de ravitaillement en vol. C’est notamment le cas de la Corée du Sud, qui envisage d’acquérir entre 4 et 6 appareils.

Cette décision confirme le statut incontesté de l’A330 MRTT, l’avion de ravitaillement et de transport le plus avancé au monde, et atteste de son adéquation parfaite pour une utilisation dans la région Asie-Pacifique », a, pour sa part, commenté Domingo Urena Raso, Directeur de l’unité Military Aircraft au sein d’Airbus Defence and Space .

La version de l’A330 MRTT qui équipera, à compter de 2018, la Republic of Singapore Air Force (RSAF), disposera d’une perche rigide ARBS (Aerial Refuelling Boom System) et de nacelles sous voilure.

« D’ici 2030, nos ravitailleurs actuels KC-135 auront été remplacés par les Airbus A330 Multi-Role Tanker Transport, que nous avons décidé d’acquérir », a déclaré, le 6 mars, au  Parlement, Ng Eng Hen, le ministre singapourien de la Défense. « Le MRTT peut transporter 20% de carburant de plus que nos KC-135″, a-t-il ajouté.

La ville-Etat de Singapour (700 km2 de superficie pour 5,3 millions d’habitants) consacre 5% de son PIB à sa défense, ce qui donne un budget annuel de 8,5 milliards d’euros. La RSAF compte 422 aéronefs, dont 143 avions de combats, d’origine exclusivement américaine (24 F-15, 74 F-16 Block 52, le reste étant des F-5 Tiger).

Au total, 28 avions de ce type ont été commandés et 17 sont en service. Un contrat portant sur la livraison de 6 exemplaires devrait prochainement être signé en Inde (enfin, si tout se passe bien) et la France, qui doit renouveller sa flotte de C-135 FR, va en commander 2 unités avant 2019, conformément aux orientations fixées par la dernière Loi de programmation militaire.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].