Berlin confirme la réduction de 20% de sa commande d’avions Eurofighter

Initialement, la Luftwaffe aurait dû recevoir 250 exemplaires de l’avion de chasse Typhoon, du consortium Eurofighter (Airbus Group, BAE Systems, Finmeccanica). Puis, cette cible a été réduite à 180, puis, finalement, à 143 appareils. L’annonce en a été faite par le vice-ministre allemand de la Défense, Stephan Beemelmans, lors d’une réunion de la commission de Défense du Bundestag (chambre basse du Parlement).

En clair, et étant donné que les forces aériennes allemandes mettent déjà en oeuvre 107 Eurofighter et que 36 autres doivent être encore livrés, la commande de 37 exemplaires a été annulée.

Selon un membre du Bundestag, dont les propos ont été rapportés par le Wall Street Journal, la décision a été validée le 17 décembre dernier et le ministère de la Défense aurait accepté de payer une amende de 54 millions d’euros. Au total, cette mesure permettra d’économiser 3,5 milliards d’euros (soit 94 millions par avions…).

Toujours d’après la même source, le ministère allemand de la Défense aurait expliqué que cette décision avait été motivée par coût des appareils et aussi par le fait que la Luftwaffe n’aurait finalement pas besoin de 180 Eurofighter.

Cependant, pas plus consortium Eurofighter qu’Airbus Group, responsable du contrat Eurofighter en Allemagne, ont indiqué ne pas avoir été informés de cette décision. Pourtant, elle ne constitue pas une surprise dans la mesure où elle avait été envisagée en octobre 2011 par Thomas de Maizière, alors ministre de la Défense outre-Rhin. Envisagée mais pas confirmée… Ce qui vient donc d’être fait.

Pour le moment, les 107 Eurofighter livrés à la Luftwaffe ont coûté de 14,5 milliards d’euros au moment de leur acquisition. C’est la somme qui était prévue pour acheter 180 avions de ce type. Selon Der Spiegel, le montant de la facture pour les 143 appareils a été estimé à 16,8 milliards d’euros. Et encore, il n’est pas question du coût d’entretien de cet appareil, qui lui aussi a augmenté significativement par rapport à ce qui avait été prévu (l’heure de vol coûte ainsi près de 74.000 euros, soit le double qu’attendu).

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaires

  1. de MIDAS LE VOLTIGEUR

    Répondre

  2. de fraisedesbois

    Répondre

  3. de Clavier

    Répondre

  4. de caiusbonus

    Répondre

  5. de sonata

    Répondre

  6. de Alex

    Répondre

  7. de diabolo

    Répondre

  8. de Otto Ruthdusoleï

    Répondre

  9. de Collin

    Répondre

  10. de 1812

    Répondre

  11. de Marie Claude

    Répondre

  12. de estan

    Répondre

  13. de Casimir

    Répondre

  14. de Savancosinus

    Répondre

  15. de sonata

    Répondre

  16. de diabolo

    Répondre

  17. de Mouilhayrat

    Répondre

  18. de Nonmaisdisdonc

    Répondre

  19. de Michel

    Répondre

  20. de Casimir

    Répondre

  21. de Michel

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>