DCNS écarté d’un appel d’offres de l’US Coast Guard

Plusieurs groupes européens de construction navale ont passé  ces dernières années des accords avec des industriels américains afin de pouvoir participer à l’appel d’offres lancé par l’US Coast Guard visant à acquérir 25 OPC (Ocean Patrol Cutter), destinés à remplacer 28 patrouilleurs de type MEC (Medium Endurance Cutter).

Côté américain, ces partenariats permettent de bénéficier de l’expertise des chantiers navals européens en matière de construction de navires selon des normes civiles. Il s’agit également d’être en mesure de proposer des bateaux économiques.

Ainsi, DCNS s’était allié avec l’entreprise américaine VT Halter Marine, filiale de VT Systems. Selon les termes de l’accord, le groupe français aurait eu le statut de sous-traitant, avec pour tâche de mettre au point le design des patrouilleurs proposés aux garde-côtes d’Outre-Atlantique. L’idée était alors de proposer un modèle dérivé  dérivé de la gamme de corvettes du type Gowind.

Seulement, le 11 février dernier, le verdict est tombé. Trois offres ont été retenues dans un premier temps, à savoir celles déposées par General Dynamics Bath Iron Works, associé à L-3 Communications et à l’espagnol Navantia (qui réalise ainsi un joli coup stratégique), Bollinger Shipyards, allié au néerlandais Damen, et Eastern Shipbuilding Group, avec STX Marine et Northrop Grumman pour partenaires.

Le couple VT Halter Marine/DCNS est donc passé à la trappe, de même que FMG, filiale américaine de l’italien Fincantieri, qui proposait une version du patrouilleur hauturier de la classe Comandanti (ou Cigala Fulgosi) et le tandem formé par le norvégien Ulstein et Vigor Industrial.

Les groupes retenus recevront chacun une enveloppe de 22 millions de dollars pour continuer leurs travaux et affiner leurs offres. Le marché, évalué, au total, à 10 milliards de dollars, devrait être attribué en 2016. Les futurs patrouilleurs de l’USCG devront mesurer 100 mètres pour un déplacement de 4.000 tonnes. Leur armement sera notamment constitué d’une tourelle de 57mm. Ils auront aussi la capacité d’embarquer un hélicoptère.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaires

  1. de Zayus

    Répondre

  2. de Zayus

    Répondre

  3. de Zayus

    Répondre

  4. de Savancosinus

    Répondre

  5. de Zayus

    Répondre

  6. de Zayus

    Répondre

  7. de Casimir

    Répondre

  8. de Casimir

    Répondre

  9. de Casimir

    Répondre

  10. de Casimir

    Répondre

  11. de Casimir

    Répondre

  12. de Bob62

    Répondre

  13. de Zayus

    Répondre

  14. de Bob62

    Répondre

  15. de Zayus

    Répondre

  16. de Bob62

    Répondre

  17. de Casimir

    Répondre

  18. de pRcam

    Répondre

  19. de Gwydyon

    Répondre

  20. de pRcam

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>