Le F-35 aura toujours besoin du F-22

Les contraintes budgétaires qui affectent le Pentagone, et donc l’US Air Force, obligent les responsables de cette dernière à faire des choix. Et cela d’autant plus qu’il y a des programmes importants à financer, comme la mise au point d’un futur bombardier, le développement de nouvelles armes et l’acquisition du F-35A, destiné à remplacer plusieurs types d’avions de combat.

L’une des pistes est de retirer du service les appareils spécialisés dans certaines missions que d’autres peuvent également accomplir. Comme par exemple l’appui aérien. Ainsi, l’avenir des A-10 Thunderbolt II est plus que jamais menacé, et cela même si des élus du Congrès cherchent à les maintenir en ligne, étant donné que les F-16 aujourd’hui, et les F-35 demain, sont ou seront en mesure d’effectuer des frappes au sol.

La question pourrait se poser pour l’avion furtif F-22 Raptor, dont la production a été arrêtée par l’administration Obama en 2009. Moins de 180 exemplaires sont actuellement en service au sein de l’US Air Force. Qui plus est, leur entretien s’avère coûteux et ils auront besoin d’une modernisation majeure au cours des prochaines années.

« Quand le F-22 a été produit, il volait avec des ordinateurs qui étaient déjà tellement hors d’âge qu’ils ne sont même pas au niveau d’une console d’un jeu d’un enfant aujourd’hui », a affirmé le général Mike Hostage, le chef de l’Air Combat Command (ACC), lors d’un entretien publié la semaine passée par Air Force Times.

Faudrait-il ainsi les retirer du service? Il en est hors de question pour le général Hostage. « Si je ne garde pas la flotte des F-22 viable, celle des F-35 ne sera franchement pas pertinente », a-t-il assuré. « Le F-35 n’est pas construit comme une plate-forme de supériorité aérienne. Il a besoin du F-22 », a-t-il ajouté. Rappelons que ces deux appareils sont conçus par Lockheed-Martin.

Par ailleurs, le général Hostage reste ferme sur les 1763 exemplaires du F-35 attendus par l’US Air Force. Et il n’est pas question de dépenser des budgets pour éventuellement moderniser les F-16 et autres F-15 étant donné que cela ne les empêchera pas de devenir quand même « obsolètes au cours de la prochaine décennie ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].