Un « sauvetage exceptionnel » pour l’escadron d’hélicoptères 1/67 Pyrénées

Un cargo espagnol, le Luno, pris dans de très mauvaises conditions météorologiques, s’est brisé en deux, ce 5 février, sur une digue d’Anglet, à l’entrée du port de Bayonne, avec 11 membres d’équipage à bord. L’Escadron d’hélicoptères (EH) 1/67 Pyrénées, de la base aérienne 120 de Cazaux a été alerté aux environs de 10H30 pour mener une opération de sauvetage.

Un hélicoptère Puma a décollé 21 minutes après l’alerte pour arriver un heure plus tard sur la zone où le cargo s’était échoué. Un sauveteur-plongeur a pu ainsi monter à bord du navire naufragé mais les marins, non francophones, ont alors refusé de retirer leur gilet de sauvetage pour être hélitreuillés. Les vagues atteignaient alors 6 à 8 mètres de hauteur.

Après avoir fait le point avec les autorités préfectorales, une autre tentative de récupération de l’équipage a été tentée vers 13H45, alors que les conditions en mer s’étaient un peu améliorées. Alors que le cargo commençait à se fissurer sous le poste de pilotage, les membres d’équipage ont finalement pu être hélitreuillés à bord du Puma. « L’opération a duré 45 minutes en tout », a précisé le capitaine Benjamin Bougault, commandant de bord de l’hélicoptère, pour qui il s’agit d’un « sauvetage exceptionnel ». Et pour cause : des rafales de vent ont atteint par moment jusqu’à 110 km/h.

« Les équipages de l’armée de l’air sont bien formés pour ce type d’intervention », a expliqué le capitaine Bougault, sur le site du ministère de la Défense. En effet, en décembre 2008, un hélicoptère Caracal de l’EH 1/67 Pyrénées avait été affecté à la base aéronavale de Lanvéoc-Poulmic, afin de remédier à l’indisponibilité des Super Frelon de la Marine nationale.

Enfin, si le cargo ne transportait aucune cargaison, en revanche, ses cuves contenaient 127m3 de fioul. Aussi, le premier niveau du Plan de lutte contre les pollutions maritimes (Polmar) a été déclenché.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].