JO : Le GIGN se rendra à Sotchi pour protéger les athlètes français

Si certains l’avaient oublié, les attentats suicide commis en décembre à Volgograd, dans le sud de la Russie (34 tués) ont rappelé que les rebelles islamistes du Daghestan, d’Ingouchie et de Tchétchénie (les autorités russes parlent de « wahabbites slaves ») restent toujours actifs et prêts à frapper.

Et la perspective des Jeux Olympiques d’Hiver, qui se dérouleront prochainement à Sotchi, fait craindre une action terroriste d’ampleur. D’ailleurs, cette menace a été clairement énoncée dans une vidéo diffusée cette semaine par des rebelles islamistes du Daghestan, dont la capitale, Makhatchkala, est la ville d’origine des deux frères qui ont commis les attentats de Boston, l’an passé.

En outre, le 8 janvier dernier, deux districts de la région de Stavropol ont été placés en état d’alerte après la découverte de 5 cadavres présentant des blessures par balles, à environ 250 km de Sotchi. Un engin explosif artisanal a explosé à l’arrivée des policiers tandis qu’un autre a pu être neutralisé.

Or, il se trouve que la région de Stavropol est voisine des républiques instables du Caucase russe, où les attentats contre les forces de l’ordre et les responsables politiques et religieux sont quasi quotidiens ainsi que de la région de Krasnodar, où est située Sotchi.

Pour faire face à cette menace, les autorités russes ont déployé un dispositif fort de 37.000 agents afin d’assurer la sécurité des JO de Sotchi. Mais selon Mme le ministre des Sports, Valérie Fourneyron, la délégation française sera protégée par un détachement du Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) et des policiers du RAID.

« On a effectué un travail en amont avec nos experts et tout a été mis en œuvre pour assurer la sécurité de nos sportifs et du public. Le GIGN et le Raid seront présents auprès des sportifs, la DGSE (ndlr, Direction générale de la sécurité extérieure) sera en lien avec les autorités russes. On aura une vigilance maximale », a-t-elle en effet expliqué lors d’un entretien accordé au quotidien Le Parisien, ce 30 janvier. « On a travaillé de concert, notamment au sujet de la sécurité du club France, mais il n’y a pas d’inquiétude particulière », a-t-elle cru bon de préciser.

Des inquiétudes, les Etats-Unis en ont… Ils ont ainsi recommandé à leurs athlètes d’éviter de porter des tenues aux couleurs de leur pays hors des enceintes de compétition. Un dispositif visant à rapatrier, le cas échéant, la délégation américaine va être mis en place, avec deux navires de l’US Navy, qui, positionnés en mer Noire, mettront en oeuvre des hélicoptères. Des avions de l’US Air Force seront en alerte pendant la durée des JO afin de pouvoir gagner la Russie en moins de deux heures.

En outre, Washington a proposé, en vain, une assistance à Moscou pour assurer la sécurité de la compétition. Une quarantaine d’agents du FBI seront toutefois autorisés à accompagner la délégation américaine.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaires

  1. de Wrecker

    Répondre

  2. de DRAILLET

    Répondre

  3. de felix

    Répondre

  4. de marcel

    Répondre

  5. de Ancien criquet

    Répondre

  6. de Flak

    Répondre

  7. de Robert

    Répondre

  8. de Alpha

    Répondre

  9. de Biffin deux fois fin

    Répondre

  10. de Corto Maltese

    Répondre

  11. de dan78

    Répondre

  12. de MarieClaude

    Répondre

  13. de Pb75

    Répondre

  14. de Patriote (l'authentique)

    Répondre

  15. de Wrecker

    Répondre

  16. de Faublas

    Répondre

  17. de Ancien criquet

    Répondre

  18. de Pb75

    Répondre

  19. de marcel

    Répondre

  20. de Casimir

    Répondre

  21. de Philippe

    Répondre

  22. de Casimir

    Répondre

  23. de Casimir

    Répondre

  24. de Philippe

    Répondre

  25. de Casimir

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>