Les armées viennent en aide aux populations sinistrées dans le Var

Le 19 janvier, le département du Var a été une nouvelle fois victime de violentes intempéries qui ont provoqué des inondations. Dès les premières heures, le Bataillon des Marins Pompiers de Marseille (BMPM), à la demande du Centre opérationnel de Zone, a envoyé 45 hommes et 17 engins  pour prendre part aux opérations de secours.

Les marins pompiers sont notamment intervenus sur la commuine de La Londe des Maures, où 3 plongeurs ont découvert, avec leurs homologues civils, le corps d’un homme de 73 ans. Dans le même temps, des moyens de pompage ont été mis en oeuvre. Au total, 50 personnes ont été mises en sécurité.

La Marine nationale a également mis en oeuvre un hélicoptère Dauphin. Même chose pour l’armée de Terre, qui a engagé deux Puma. Ces appareils ont réalisé des missions de reconnaissance et de transport de secouristes. Ils ont aussi permis de sauver 5 personnes.

Le lendemain, les hommes du BMPM sont intervenus à Bormes-les-Mimosas, où ils ont évacué 2.400 m3 d’eau boueuse d’un parking souterrain d’un immeuble de 6 étages. Les plongeurs ont continué leur mission en inspectant les épaves de 30 bateaux (70 autres ont été endommagés) au port de La Londe.

Des moyens du génie ont également été sollicités par le préfet de la zone de défense Sud. Unité plutôt méconnue, la 52e Compagnie d’aide au déploiement lourd (CADL), détachée en permanence à Canjuers bien qu’appartenant au 19e Régiment du Genie (RG) de Besançon, a déployé une grue de 50 tonnes pour relever les bâteaux endommagés à la Londe des Maures.

Dans la revue « Sapeur » de juin 2011, il est précisé que le 19e RG s’était « enrichi » de deux compagnies d’aide au déploiement lourd (la 51e à Mourmelon et la 52e à Canjuers) depuis la dissolution du 5e RG de Versailles, un an plus tôt.

Il y est aussi indiqué que la 52e CADL compte une « section production de matériaux », qui exploite « seule une immence carrière sur le camp, produisant ainsi des matériaux de très grande qualité ».

Outre le déploiement de cette grue de 50 tonnes, les hommes de la 52e CADL ont également pris part au déblaiement de 2 axes routiers principaux reliant Hyères et La Londe des Maures ainsi que Fréjus et Puget sur Argens. Le quotidien Var Matin précise que des militaires du 54e Régiment d’Artillerie ont aussi été sollicités pour participer aux opérations de nettoyage.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaires

  1. de 1812

    Répondre

  2. de Philippe

    Répondre

  3. de para39

    Répondre

  4. de Ancien criquet

    Répondre

  5. de Contractor

    Répondre

  6. de Eric38

    Répondre

  7. de VLT2L

    Répondre

  8. de VLT2L

    Répondre

  9. de Philippe

    Répondre

  10. de Contractor

    Répondre

  11. de VLT2L

    Répondre

  12. de Wrecker

    Répondre

  13. de dan78

    Répondre

  14. de Pb75

    Répondre

  15. de sgt morales

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>