Second essai réussi pour le système antimissile israélien Arrow 3

En février 2013, l’armée israélienne avait procédé, avec succès, à un premier test de son dernier système de défense anti-missile Arrow 3, développé conjointement par Israël Aerospace Industries (IAI) et le groupe aéméricain Boeing. A l’époque, il s’était agi de valider le contrôle de la trajectoire du missile intercepteur.

Près d’un an plus tard, soit le 3 janvier, un nouvel essai a été mené depuis la base de  Palmachim dans le cadre du développement de ce système. Et, comme le premier, il a donné pleinement satisfaction.

« Un deuxième test en vol de l’intercepteur Arrow 3 a été mené avec succès (…) au-dessus de la mer Méditerranée » ont expliqué, dans un communiqué commun, l’Israel Missile Defense Organization (IMDO) la Missile Defense Agency (MDA) américaine. Et de préciser : « Il a effectué une trajectoire extra-atmosphérique dans l’espace conformément aux plans ».

Le système comprend un radar « Super Green Pine », un centre de contrôle et un intercepteur doté d’un « kill vehicle », c’est à dire un projectile cinétique destiné à détruire le missile balistique hostile. La particularité d’Arrow 3 est qu’il devra être en mesure d’intercepter des engins à plus de 100 kilomètres d’altitude tout en pouvant changer de trajectoire en vol si nécessaire. Théoriquement, il pourrait être utilisé comme arme anti-satellite.

Pour le moment, le système Arrow 3 n’a effectué aucune interception complète, les essais réalisés jusqu’à présent ayant eu pour objet de valider les trajectoires de l’intercepteur ainsi que la transmission des informations. Un tel test pourrait être réalisé l’an prochain.

Lancé en 2008, le programme Arrow 3 entre dans le cadre de la défense antimissile multicouches que cherche à mettre en place Israël. Cette dernière compte les systèmes « Arrow 2″, destiné à intercepter les missiles balistiques en phase ascendance, « Fronde de David », pour les roquettes de moyenne à longue portée et les missiles de croisière volant à une vitesse peu élevée, et « Iron Dome » (Dôme de Fer), pour les roquettes et les obus de mortier.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].